La cérémonie d’ouverture du 60ème Congrès de la FIFA s’est déroulée au Centre des Conventions Gallagher de Johannesburg, ce mercredi 9 juin 2010. A 17h00, les délégués des associations membres de la FIFA ont assisté à un beau spectacle, ouvert par la chanteuse sud-africaine à succès Lira.

Après une vidéo présentant l’année 2009 de la FIFA, le Président Blatter ouvrait le Congrès officiellemment. "Je suis très heureux d’être ici en Afrique du Sud pour cette Coupe du Monde de la FIFA. Le football est universel, il passionne tout le monde, partout dans le monde, il est un outil d’éducation et d’apprentissage de l’humanité. Et je me dois ici de rendre hommage à Nelson Mandela, qui lors de sa détention à Robben Island, a justement donné une immense leçon d’humanité", a noté le Président en introduction.

C’était ensuite au tour d’Amos Masondo, Maire de Johannesburg, d’accueillir tous les hôtes présents, puis au Président de la Fédération sud-africaine (SAFA), Kirsten Nematandani. "Je veux remercier la FIFA et son Président pour nous avoir ouvert une voie royale vers un changement historique et nous avoir emmené avec vous et pour la confiance que vous nous avez témoigné", déclarait-t-il.

Je me dois ici de rendre hommage à Nelson Mandela, qui lors de sa détention à Robben Island, a justement donné une immense leçon d’humanité

Le Président Blatter

Le Président Jacob Zuma s’est lui aussi adressé aux délégués de la FIFA. "La FIFA a décidé que c’était le moment pour l’Afrique. Et qu’une nation qui sortait juste de siècles de douleur et de conflit devait avoir la chance de prouver ses capacités", expliquait le leader sud-africain. Avant de transmettre un message de Nelson Mandela, il affirmait : "nous réservons notre gratitude la plus sincère à notre idole, le Président Nelson Mandela, qui encore maintenant nous apporte l’inspiration, grâce à son indestructible croyance dans l’humanité et son amour pour son pays et son peuple".

Le message de Nelson Mandela complétait d’ailleurs parfaitement les mots de Jacob Zuma : "c’est un autre jour historique pour la démocratie sud-africaine car nous accueillons les 208 délégations de la FIFA. La Coupe du Monde de la FIFA 2010 est bien plus qu’un jeu : elle symbolise le pouvoir du football qui unit les peuples venus de partout, quels que soient la langue, la couleur, les croyances politiques ou religieuses", disait le message de Nelson Mandela. Il était alors temps pour la cérémonie des drapeaux, soit l’entré sur scène des drapeaux des 208 Associations membres de la FIFA.

La Coupe du Monde de la FIFA 2010 est bien plus qu’un jeu : elle symbolise le pouvoir du football qui unit les peuples venus de partout, quels que soient la langue, la couleur, les croyances politiques ou religieuses

Le message de Nelson Mandela

Se présentaient ensuite sur scène Issa Hayatou, Président de la Confédération africaine et de la Commission d’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA et Irvin Khoza, Président du Comité d’organisation local. Petite coupure avec un show de Jamali, un groupe de danseurs, puis l’on passait à la remise des Ordres du mérite (huit en tout*), dont l’un des récipiendaires était Alcides Ghiggia, buteur de la Celeste en finale de la Coupe du Monde 1950 au Maracana. "La FIFA remercie Alcides Edgardo Ghiggia pour avoir offert aux amoureux du football en Uruguay et partout dans le monde l’un des moments les plus émouvants de l’histoire du football", relevait-on dans le laudacio.

Le Secrétaire Général de la FIFA, Jérôme Valcke, prenait ensuite la parole, évoquant les programmes qui permettront à l’Afrique de bénéficier encore longtemps de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 : la campagne officielle 20 centres pour 2010, le programme Gagner en Afrique avec l’Afrique et bien d’autres encore.

*Ordres du Mérite :
Alcides Ghigghia
Holger Obermann
Johan Cruyff
Junji Ogura
Lisle Austin
Molefi Oliphant
Steven Sumner
Thabo Mbeki