Les responsables des 34 fédérations assistant au premier Congrès de la FIFA organisé après la Seconde Guerre mondiale au Luxembourg en 1946 prennent plusieurs décisions importantes.

Grâce aux qualités diplomatiques de Jules Rimet, les quatre fédérations britanniques, l’Angleterre, l’Irlande du Nord, le Pays de Galles et l’Écosse, font leur retour au sein de la FIFA après presque vingt années d’absence. Ces quatre fédérations membres avaient été temporairement exclues à la suite d’un désaccord avec la FIFA concernant le statut des joueurs amateurs. Menant les négociations pour les Britanniques, Arthur Drewry et Sir Stanley Rous allaient par la suite prendre les rênes de la FIFA.

Le retour des fédérations britanniques a été célébré par un match entre une équipe du Royaume-Uni et une sélection de la FIFA, au Hampden Park de Glasgow en 1947. Acclamé par la presse comme le "Match du Siècle", il a attiré une foule de 135 000 supporters passionnés. À titre de solidarité, les recettes du match de 3 000 livres Sterling ont été léguées à la FIFA afin de l’aider à combler les pertes financières accusées pendant la guerre. L’équipe britannique l’emporta finalement 6-1.

Autres décisions du Congrès de 1946 :
• Le trophée de la Coupe du Monde est rebaptisé « Coupe Jules Rimet » en l’honneur du président.
• Le Brésil est désigné comme hôte de la prochaine Coupe du Monde (prévue en 1949 mais finalement disputée en 1950) et la Suisse comme hôte du tournoi suivant. Les deux tournois seront disputés selon un système d’élimination directe.
• Les délégués approuvent la proposition de la CONMEBOL qui vise à faire de l’espagnol une langue officielle de la FIFA.

L’extrait suivant, tiré du procès-verbal du Congrès, témoigne de l’importance du 25e Congrès de la FIFA.