Juan Antonio Samaranch, ancien président du Comité International Olympique, compta parmi les invités d’honneur du cinquantenaire du Congrès en 1996 à Zurich. Dans son allocution, il souligna la place particulière du football comme discipline sportive la plus populaire tout en mentionnant l’organisation, pour la première fois, d’un tournoi olympique de football féminin à l’occasion des Jeux Olympiques d’été à Atlanta en 1996.

Le Président de la FIFA Havelange attira par la suite l’attention sur les acquis de la fédération internationale de football depuis sa prise de fonction en 1974 et se dit particulièrement satisfait de l’optimisation réussie des Lois du Jeu. L’amendement des règlements des tournois, dont l’attribution de trois points au lieu de deux pour une victoire, a largement conduit à davantage de football offensif. Le football devient ainsi très spectaculaire et attrayant.

Deux décisions méritent sans aucun doute d’être mentionnées concernant le Congrès 1996 : la ratification conformément aux Statuts de la FIFA de l’acceptation provisoire de la Palestine au sein de la fédération internationale de football et la reconnaissance de la Confédération Océanienne de Football (OFC) en tant que confédération officielle malgré l’opposition de l‘Australie.