Le Président sortant de la FIFA, Joseph S. Blatter, a été réélu pour un cinquième mandat par le 65ème Congrès de la FIFA tenu vendredi 29 mai 2015 à Zurich. À l’issue du premier tour de scrutin (206 votes valablement exprimés, 133 en faveur de Joseph S. Blatter contre 73 pour S.A.R. le prince Ali bin Al Hussein), S.A.R. le prince Ali bin Al Hussein a pris la parole afin d’indiquer au Congrès qu’il se "retirait de la course". Au début de la procédure de vote, le Congrès avait confirmé que l’ensemble des 209 associations membres de la FIFA étaient en droit de voter.

Après sa réélection, Joseph S. Blatter a déclaré : "Je tiens tout d’abord à féliciter S.A.R. le prince Ali bin Al Hussein. Il a obtenu un très bon résultat. Ensuite, je tiens à vous remercier pour votre confiance. Je prends la responsabilité de ramener la FIFA là où elle devrait être. Et je vous le promets : à la fin de mon mandat, la FIFA sera dans une position très solide. Allez la FIFA !"

Il a ensuite poursuivi : "La confédération océanienne doit faire l’objet d’un plus grand respect. Et même si je conviens que nous ne devons pas toucher à la Coupe du Monde de la FIFA, nous avons besoin d’un meilleur équilibre dans nos compétitions de jeunes. Nous avons également besoin d’avoir davantage de femmes au sein des institutions du football."

Dans son allocution de la matinée, le Président de la FIFA avait déclaré aux délégués : "Les événements de cette semaine ont jeté une ombre sur le football et notre Congrès. Mais les coupables – si leur culpabilité est avérée – sont des individus et non pas l’organisation dans son ensemble ! Maintenant, c’est à nous tous de réparer les dégâts. Immédiatement ! Je fais appel à vous pour remettre la FIFA sur les bons rails. VOUS êtes la FIFA, et la FIFA a besoin de vous."

Après l’intense travail de médiation mené par le Président Blatter avec les plus hautes autorités politiques et footballistiques en Israël et en Palestine, le Congrès a décidé de créer une commission qui, en vertu de la réglementation de la FIFA, sera chargée de superviser les problèmes affectant le développement du football en Palestine. Cela inclut la libre circulation des joueurs et des officiels palestiniens et étrangers dans les Territoires palestiniens ─  ainsi que le droit d’y entrer et d’en sortir librement. Cette décision a été suivie d’une poignée de main entre les présidents des deux associations membres, Jibril Al Rajoub et Ofer Eini. Peu avant cette décision, la Fédération Palestinienne de Football avait retiré sa proposition visant à suspendre la Fédération Israélienne de Football.

Le Président Blatter s’est réjoui du vote du Congrès : "Il s’agit d’une étape historique qui illustre une fois de plus le pouvoir du football pour ce qui est de promouvoir la paix et la compréhension. Je félicite ces deux associations membres. La FIFA suivra de près les prochaines étapes pour assurer la bonne mise en œuvre de l’accord pour le bien du développement du football dans la région."

Après que le Congrès a été informé des dernières activités menées par l’instance dirigeante du football mondial en matière de lutte contre le racisme et la discrimination, le Président de la FIFA a rappelé que "le Congrès 2013 a voté en faveur de sanctions disciplinaires qui comprennent la déduction de points, la relégation ou l’exclusion d’une équipe. Je suis convaincu que lorsque les instances disciplinaires des institutions de football du monde entier commenceront à imposer de telles sanctions, cela aura un impact majeur en vue d’éradiquer ce fléau du football."

Les délégués ont reçu des informations concernant la mise en œuvre de la campagne de la poignée de main pour la paix (Handshake for Peace), qui fait maintenant partie du protocole de match lors de toutes les compétitions de la FIFA. Les capitaines des équipes et les arbitres se réunissent afin de se serrer la main avant et après la rencontre, livrant un symbole de respect et de solidarité ainsi qu’un exemple éclatant d’amitié et de paix.

Le Congrès a également été informé du travail de la FIFA sur la question de la propriété des droits économiques des joueurs par des tiers, ainsi que sur ses activités de développement du football – la mission principale de la FIFA – et de ses initiatives visant à promouvoir le football féminin, à tout juste une semaine du coup d’envoi de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ au Canada, une compétition qui réunira pour la première fois 24 équipes.

Les activités de la FIFA dans le domaine de la médecine, en particulier pour la promotion de la santé et la prévention des maladies, ont également été soulignées, et ce après l’organisation par la FIFA de sa troisième conférence médicale un peu plus tôt cette semaine.

En sa qualité de président de la Commission d’Audit et de Conformité, Domenico Scala a fait le point sur les changements importants intervenus au niveau des procédures de conformité mises en œuvre dans le cadre du processus de bonne gouvernance. "La FIFA a mis en place un système de conformité permettant d’identifier tout défaut de conformité substantiel vis-à-vis de ses Statuts et règlements (...). Nous devons également veiller à ce que la gouvernance ne s’arrête pas au sommet de la pyramide du football. Nous avons tous besoin de mener à bien et de soutenir la mise en œuvre de structures, procédures et instruments transparents et responsables au niveau des confédérations et des associations", a déclaré Domenico Scala.

Le Congrès a approuvé les états financiers consolidés pour 2014 et pour le cycle quadriennal 2011-2014, ainsi que le budget 2016. En outre, sur recommandation de la Commission d’Audit et de Conformité, il a désigné KPMG en tant qu’auditeur de la FIFA pour le cycle 2015-2018.

Les nouveaux vice-présidents de la FIFA et les nouveaux membres du Comité Exécutif ont été officiellement installés par le Congrès. En outre, les mandats de Moya Dodd et Sonia Bien-Aime en tant que membres cooptées du Comité Exécutif ont été reconduits pour un nouveau terme d’un an.

Les candidats suivants ont été élus au sein des divers organes juridictionnels pour la durée de mandat restante :

• Dr Cornel Borbély (Suisse) : président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique

• M. Jacques Lambert (France) : membre de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique

• M. Cristian Varela (Chili) : membre de la Commission de Discipline

• M. Mahmoud Hammami (Tunisie) : membre de la Commission de Discipline

Un compte rendu a été présenté concernant les préparatifs liés au Musée du football mondial de la FIFA, qui ouvrira ses portes l’an prochain à Zurich.

Les deux prochaines éditions du Congrès de la FIFA auront lieu à Mexico (les 12 et 13 mai 2016) et à Kuala Lumpur (les 10, 11 et 12 mai 2017).