Les associations membres de la FIFA réunies en Congrès extraordinaire ont approuvé une importante série de réformes structurelles qui vont permettre de contribuer à l’amélioration de la gouvernance du football mondial et Gianni Infantino a été élu en tant que neuvième Président de la FIFA par le Congrès extraordinaire de la FIFA réuni le 26 février 2016 à Zurich.

Les réformes ont été approuvées par 179 des 207 membres disposant du droit de vote lors de ce Congrès extraordinaire. Elles se basent sur les propositions formulées par la Commission des Réformes de la FIFA 2016 et sur les recommandations soumises au Congrès par le Comité Exécutif de la FIFA sous la forme d’une ébauche de nouveaux Statuts. Ces réformes, qui sont une étape importante vers la modernisation de la culture institutionnelle de la FIFA, touchent des domaines essentiels et comprennent notamment une claire séparation des pouvoirs entre le politique et le management, une limitation de la durée des fonctions, la communication des rémunérations individuelles, une meilleure reconnaissance et promotion du rôle des femmes dans le football, ainsi qu’un engagement statutaire en faveur des droits de l’homme.

Les réformes comprennent également des principes statutaires de bonne gouvernance pour les associations membres et les confédérations, tels que l’obligation de fournir des rapports d’audits annuels indépendants et de se doter d’organes juridictionnels indépendants afin de garantir la séparation des pouvoirs à tous les niveaux des structures du football. Les principaux aspects des réformes approuvés ont été incorporés dans une version amendée des Statuts de la FIFA. Un résumé des réformes approuvées est disponible ici.

Infantino a été élu à la Présidence de la FIFA pour la durée restante du mandat (jusqu’en 2019). Conformément aux Statuts de la FIFA, le mandat du nouveau Président a débuté dès la clôture de ce Congrès.

Au début de la procédure de vote, le Congrès avait confirmé que 207 associations membres de la FIFA étaient en droit de voter – les fédérations d’Indonésie et du Koweït n’ont pas été autorisées à voter en raison de leur suspension respective. Lors de son discours aux délégués, le candidat Tokyo Sexwale a déclaré qu’il se retirait de l’élection.

Résultats des élections présidentielles de la FIFA :

Premier tour :
S.A.R. le prince Ali Bin Al Hussein : 27 voix
S.E. le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa : 85 voix
Jérôme Champagne : 7 voix
Gianni Infantino : 88 voix

Deuxième tour :
S.A.R. le prince Ali Bin Al Hussein : 4 voix
S.E. le cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa : 88 voix
Jérôme Champagne : 0 voix
Gianni Infantino : 115 voix