Présidé par Joseph S. Blatter, le Comité Exécutif de la FIFA a achevé le 26 septembre sa troisième séance de l’année, qui s’est tenue sur deux jours au siège de la FIFA à Zurich. La séance a commencé par un hommage rendu à Julio Humberto Grondona, ancien vice-président doyen de la FIFA, décédé le 30 juillet dernier.

Afin de protéger l’intégrité du football et des joueurs, le Comité Exécutif a pris une décision de principe selon laquelle la propriété des droits économiques des joueurs par des tiers serait interdite et une période transitoire serait ménagée. Ce dossier est maintenant de nouveau entre les mains du Groupe de travail sur la propriété des droits économiques des joueurs par des tiers, présidé par Geoff Thompson, qui se chargera de rédiger les dispositions techniques correspondantes. L’ébauche sera ensuite soumise à la Commission du Statut du Joueur puis au Comité Exécutif pour approbation.

Concernant la procédure qui est actuellement en cours devant la Commission d’Éthique au sujet de l’attribution des droits d’organisation des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022, le Comité Exécutif a salué la récente déclaration de Hans-Joachim Eckert, président de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique, confirmant qu’une première annonce publique relative à la position de la commission sur le rapport de la chambre d’instruction sera vraisemblablement effectuée début novembre. Le Comité Exécutif a également demandé à ce que soit respecté le principe de confidentialité énoncé par le Code d’éthique de la FIFA.  

Une des missions de la FIFA est de protéger la santé des joueurs. À cet égard, le Comité Exécutif a approuvé un nouveau protocole proposé par la Commission Médicale de la FIFA pour la gestion des commotions. Il a par ailleurs noté avec satisfaction l’importante baisse du nombre de blessures contractées en Coupe du Monde (-40% par rapport à 2002) ainsi que l’absence de cas de dopage lors de la compétition phare de la FIFA, où, pour la première fois, tous les joueurs ont été soumis à des tests de dopage hors-compétition en plus des habituels tests de dopage effectués en compétition. Par ailleurs, étant donné que le nouveau Code mondial antidopage de l’AMA entrera en vigueur le 1er janvier 2015 et que la FIFA, qui en est signataire, a pour obligation de mettre en œuvre les changements obligatoires qui y figurent, le Comité Exécutif a approuvé la nouvelle édition du Règlement antidopage de la FIFA. Parmi les amendements notables figure notamment la suspension de quatre ans (et non plus deux ans) encourue en cas de tricherie avec des substances graves (comme les stéroïdes) et de recours aux méthodes de dopage calculées (comme le dopage sanguin). 

Pour apporter son soutien dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement en Afrique occidentale, la Commission Médicale de la FIFA entrera en contact et collaborera avec l’Organisation Mondiale de la Santé. La Commission des Finances a pour sa part décidé de faire don de 50 000 dollars (US) à chacune des fédérations de football de Guinée, Liberia et Sierra Leone - à dépenser dans le cadre d’une initiative locale des Nations Unies - ainsi que 300 000 dollars afin de réparer, à l’issue de l’opération, le terrain synthétique du stade de Monrovia où une unité de traitement à grande échelle a pu être installée.

Parmi les autres aides financières émanant du fonds de solidarité de la FIFA figurent un subvention d’1 million de dollars pour la construction de deux terrains de football pour les réfugiés syriens au Liban, ainsi qu’une subvention de 250 000 dollars pour la construction d’une école de football dans la région de Soma, en Turquie, où la plus grande tragédie minière de l’histoire du pays a eu lieu en mai dernier.

Afin de léguer un héritage durable au pays hôte, le Comité Exécutif a décidé d’ajouter 80 millions de dollars au Fonds d’héritage de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, lequel se monte ainsi à un total de 100 millions de dollars. La portée de ce fonds va au-delà des infrastructures et aspire à encourager les efforts qui visent à développer le football féminin et le football de jeunes ou encore des initiatives de prévention en matière de santé et des programmes sociaux pour communautés défavorisées. Ces projets seront approuvés conformément aux stratégies de développement de la FIFA.

Le Comité Exécutif a également approuvé le renouvellement du Programme de protection des clubs pour le cycle 2015-2018, qui, dorénavant, couvrira aussi les matches internationaux "A" féminins. Le montant total de l’enveloppe est estimé à 100 millions d’euros. 

Pour le développement du football à l’échelle planétaire, qui est la mission première de la FIFA, le Comité Exécutif a ratifié l’approbation par la Commission de Développement de nombreux projets dans le cadre des programmes de la FIFA que sont le programme Goal, le Programme pour les associations membres les moins privilégiées, le Programme de création de revenus et le programme PERFORMANCE. 

Le Comité Exécutif a aussi discuté des prochaines compétitions de la FIFA. Pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, la réduction à 35 000 places de la capacité des stades de Kaliningrad et Iekaterinbourg a été approuvée. Concernant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™, le Comité Exécutif a ratifié la décision de désigner une entreprise indépendante pour se rendre au Canada afin de tester les terrains des stades et des sites d’entraînement afin de garantir qu’ils répondent aux exigences de qualité de la FIFA.

Conformément au Règlement électoral pour la présidence de la FIFA, le Comité Exécutif a confirmé "l’appel à candidatures pour l’élection présidentielle de 2015" qui sera envoyé par voie de circulaire aux associations membres de la FIFA ainsi qu’aux confédérations, et publié sur FIFA.com. Cet appel à candidatures inclura la composition de la Commission électorale ad hoc, les dates de la période électorale et celles du calendrier électoral. 

Autres sujets :

  • Copa América : autorisation exceptionnelle accordée à la CONMEBOL et à la CONCACAF d’organiser le centenaire de la Copa América et de la CONMEBOL en 2016 aux États-Unis et de faire figurer les dates de la Copa América au calendrier international des matches.
  • Calendrier international des matches féminin : approbation des dates pour les années 2015 et 2016.
  • Le calendrier des matches de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2014 a été formellement approuvé

La prochaine séance du Comité Exécutif de la FIFA aura lieu à Marrakech, les jeudi 18 et vendredi 19 décembre 2014 à l’occasion de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2014.