La 129ème Assemblée Générale Annuelle (AGM) de l'International Football Association Board (IFAB) s'est tenue ce samedi 28 février à l'hôtel Culloden de Craigavad, près de la capitale d'Irlande du Nord Belfast. 

Dirigée par le président de la Fédération irlandaise de football Jim Shaw, l'AGM a fait suite aux premières réunions de deux nouveaux comités consultatifs (Football Advisory Panel et le Technical Advisory Panel) en novembre 2014. Ces deux organes rassemblent des experts du monde du football afin d'apporter à l'IFAB de nouveaux éléments avant toute prise de décision concernant les Lois du Jeu.  

Poursuivant son analyse sur la fameuse "triple peine" (Loi 12) constituée d'une exclusion, d'un penalty et d'une suspension pour l'annihilation d'une occasion de but manifeste dans la surface de réparation, l'IFAB convient que la sanction est trop lourde et qu'une solution doit être trouvée. La proposition de l'UEFA suggérant de détailler la liste des circonstances dans lesquelles l'arbitre devrait sortir un carton jaune de préférence au rouge a été rejetée. Après de longs débats, l'IFAB s'accorde sur le principe de la suppression de l'un des éléments de la triple peine, à savoir la suspension automatique d'un match actuellement définie par le Code Disciplinaire de la FIFA

L'IFAB a donc demandé à la FIFA et à sa Commission de Discipline et à sa Commission des Questions Juridiques d'étudier la possibilité de gérer au niveau global la suppression de la suspension automatique d'un match suite à des fautes commises dans le cadre de l'annihilation d'une occasion de but manifeste qui ne seraient pas considérées comme de graves infractions. En fonction du résultat de ces investigations, la FIFA soumettra une proposition de modification du Code Disciplinaire de la FIFA au Comité Exécutif de la FIFA au mois de mars. 

Concernant la Loi 3 - Le nombre de joueurs, l'IFAB a pris une décision historique en autorisant le retour en jeu des remplaçants aux niveaux les plus basiques. Ce choix fait suite aux bons résultats de deux programmes pilotes lancés par la Football Association et la Fédération écossaise de football, lesquels ont démontré une augmentation substantielle de tous les niveaux de participation. Cette nouvelle disposition souligne que l'éventuel retour de remplaçants sur le terrain reste soumis à l'accord de l'association membre concernée. 

Toujours concernant la Loi 3, l'IFAB est d'avis que le nombre maximum de trois remplacements par match et par équipe reste le plus approprié. La possibilité d'un quatrième remplacement en prolongation, qui figurait à l'ordre du jour, sera évaluée par les deux comités consultatifs avant tout examen par l'IFAB.  

Sur le principe, l'IFAB approuve l'utilisation de systèmes électroniques de suivi et d'évaluation des performances, à condition que les données ne puissent être consultées par les personnes présentes dans la zone technique pendant le match. L'étape suivante sera l'introduction d'un programme de qualité, afin de classer ces appareils, de réguler leur usage et de veiller à la validité et à la fiabilité des données collectées avant que l'IFAB puisse se prononcer sur une éventuelle modification des Lois du Jeu. 

Durant l'AGM, des discussions en profondeur ont eu lieu sur l'utilisation de la vidéo par les officiels. Les remarques des deux comités consultatifs ont été longuement débattues. L'IFAB a décidé que ces questions devraient faire l'objet de nouvelles études par les deux organes. 

Les comités ont également été priés de se pencher sur d'autres sujets comme la faute de main, l'utilisation de "prisons" et l'interprétation du hors-jeu. Une proposition de la Fédération américaine de football concernant l'interruption de l'horloge n'a pas été retenue.  

Les deux organes se réuniront deux fois cette année avant l'Assemblée Annuelle prévue en novembre. Cette dernière fait office de réunion de travail pour présenter les possibles modifications des Lois du Jeu avant leur examen par l'IFAB lors de son AGM.   

Enfin, l'IFAB a reconnu la contribution du regretté William McCrum qui, en tant que membre de la Fédération irlandaise de football, a introduit l'idée du penalty en 1890. La FIFA a accepté de financer la restauration de sa tombe, dont l'état s'était dégradé. 

La 130ème Assemblée Générale Annuelle aura lieu à Cardiff (Pays de Galles), du 4 au 6 mars 2016.