Tokyo Sexwale, président du comité de surveillance de la FIFA Israël-Palestine, a fait devant les membres du Conseil une présentation complète des progrès réalisés par son comité, ce vendredi 14 octobre. Le Conseil s'est dit encouragé par le point de situation du président et a incité toutes les parties impliquées à assister à la réunion cruciale du comité de surveillance, qui doit se tenir au mois de novembre 2016, avec un esprit constructif afin de trouver des solutions.

En outre, le Conseil se réjouit des discussions qui vont prendre place entre M. Sexwale et la Ministre israélienne de la Culture et du Sport, Miriam Regev, prévues elles aussi pour novembre.

"Nous avons affaire à une situation très sensible dans cette partie du monde mais en même temps, le plus important est de garantir que le football ne soit pas mêlé à un conflit politique. En fin de compte, nous voulons faire en sorte que les Israéliens et les Palestiniens puissent tous avoir accès au football conformément aux Statuts de la FIFA", a souligné Sexwale.

Le comité de surveillance Israël-Palestine a été créé par le Congrès de la FIFA pour trouver des solutions aux problèmes qui entravent le développement du football dans la région.