Au cours d'une cérémonie intime présidée par Roman Kilchsperger, une centaine d'invités a fêté l'ouverture du musée au grand public. Le programme a réservé une surprise de taille avec la présence du Président de la FIFA fraîchement élu, Gianni Infantino. Il était visiblement heureux, pour sa première sortie officielle depuis sa prise de fonctions, d'inaugurer le Musée du football mondial de la FIFA. "C'est un endroit où on vit et on respire le football", a-t-il insisté dans son message de bienvenue à toutes les personnes présentes. "Ici, vous pouvez vous inoculer vous-même, si vous ne l'avez pas déjà, le virus du football. Dans cet endroit, une seule chose compte : le football !"

Stéphane Chapuisat, ancienne star de la Bundesliga et de la Suisse, a ensuite conduit sur scène un groupe de jeunes joueurs du FC Wollishofen, un club local. Le décor était planté pour une démonstration des F2 Freestylers, qui ont séduit le public par des gestes d'une haute technicité footballistique, avant de transmettre le ballon en direction du nouveau Président de la FIFA et du directeur du musée, Stefan Jost, pour donner le "coup d'envoi" du musée. La partie officielle de l'événement s'est conclue sur des interventions de Jost, Mario Fehr (Conseil national suisse), Norbert Müller (Chef du personnel de la Mairesse de Zurich, Corine Mauch) et Markus Kattner (Secrétaire général de la FIFA).

Expérience footballistique unique
"Quel moment spécial ! Nous pouvons enfin ouvrir les portes de ce fantastique musée à tous", a déclaré Jost sans cacher son enthousiasme. "C'est un musée pour tout le monde car le football transcende les classes, les religions et les frontières. C'est un trésor culturel." La rénovation de la "Haus der Enge" aura duré environ 20 mois, le bâtiment intérieur présentant un défi de taille en raison de ses caractéristiques technologiques particulièrement complexes.

L'objectif du musée est d'entraîner les visiteurs dans un voyage émotionnel à la découverte du football. Kattner est convaincu de la réussite de l'entreprise. "Avec ce musée, nous sommes parvenus à créer un point de rencontre fantastique pour les amoureux du football et le sport", a souligné le dirigeant âgé de 45 ans. "Cette ouverture arrive à point nommé et, d'une certaine manière, symbolise un nouveau commencement", a-t-il ajouté en référence aux réformes de la FIFA et à la récente élection présidentielle. Mario Fehr, homme politique suisse et fan de football autoproclamé, s'est dit également très impressionné par la dernière attraction en date de la ville. "C'est merveilleux. Ce sera un énorme plus pour Zurich et ses environs."

Le musée s'étend sur 3 000 m², héberge 1 000 objets, 1 400 photos, 500 vidéos, 60 écrans et 15 postes interactifs, le tout formant une expérience footballistique unique. L'endroit comporte également un bar à thématique sportive, un bistrot, un café-bar et une bibliothèque. Tous ces lieux sont bien sûr ouverts au public. Enfin, des salles sont disponibles pour accueillir des événements et des séminaires.