La FIFA prend acte de la décision de KPMG qui, après plus de dix ans aux côtés de l'instance dirigeante du football mondial, a choisi de ne plus en assurer l'audit. La FIFA salue ce changement, qui lui offre l'opportunité de travailler avec une nouvelle société d'audit. Celle-ci sera nommée prochainement, tout d'abord par le Conseil de la FIFA dans le cadre d'un accord temporaire, avant qu'une nomination officielle n'intervienne lors du prochain Congrès de la FIFA en mai 2017, conformément aux Statuts de la FIFA.

Avec le soutien du nouveau Conseil de la FIFA, Gianni Infantino, Président de la FIFA, a initié un audit complet des finances de la FIFA et notamment de ses différentes procédures. Suite aux graves allégations concernant certaines transactions financières par les autorités suisses et américaines, il est essentiel que le département financier de la FIFA soit contrôlé de façon externe et réformé en profondeur. La nomination d'un nouvel auditeur, associée à celles d'un nouveau directeur Financier et d'un nouveau directeur Conformité, sont des étapes essentielles de ce processus.