Afin de mettre en place un cadre opérationnel plus efficace, rationnel et ciblé qui reflètera la portée mondiale, la diversité et le caractère unificateur de la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial subit actuellement une restructuration complète de son administration. Cette nouvelle structure opérationnelle vise à créer une organisation qui soit plus à même d’adopter des réformes d’envergure, d’exploiter les vastes possibilités de développement du football et de servir au mieux ses principales parties prenantes. 

"C’est une avancée significative pour la FIFA - nous construisons une meilleure organisation, nous restaurons notre réputation et nous nous préparons pour l’avenir. Les changements créeront une FIFA plus efficace et plus durable, mieux à même de mettre en œuvre les réformes", a expliqué la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura. 

Cette progression organisationnelle s’appuie sur la séparation de la structure opérationnelle de la FIFA en deux branches distinctes, mais synergiques. D’une part, la branche "Football", dirigée par le Secrétaire Général adjoint et ancien joueur Zvonimir Boban, s’occupera des compétitions et événements, des associations membres, du développement technique et du football féminin ; d’autre part, la branche "Administration", dirigée par le Secrétaire Général adjoint Marco Villiger, se chargera de la génération de revenus, des activités commerciales, des questions financières, juridiques et d’intégrité, et du soutien administratif.

Les éléments clés des changements mis en place au sein de la structure administrative de la FIFA comprennent : 

  • Une division Associations membres améliorée afin de mieux servir les membres et faire en sorte que le programme de développement Forward de la FIFA soit mis en œuvre aussi efficacement que possible. 
  • Une toute nouvelle division du Football féminin comprenant des unités chargées des compétitions, du développement, de la gouvernance et du leadership.
  • La création d’une division du Développement technique pour mieux coordonner le football de base, encadrer la formation des entraîneurs et l’arbitrage, ainsi que le développement d’innovations liées au football. Cela comprendra également un nouveau poste de directeur technique
  • Une structure plus robuste qui supervisera le fonctionnement du Bureau du Secrétaire Général, dirigée par le chef du Bureau exécutif, qui apportera une contribution stratégique et consultative sur la planification, l’élaboration de politiques, l’innovation et la gestion du changement.

Conformément à la version révisée des Statuts de la FIFA, en vigueur depuis le 27 avril 2016, un nouveau directeur Conformité fera en sorte que les affaires courantes de la FIFA soient menées avec les plus hauts standards de gouvernance, d’intégrité et de transparence.

Comme pour toute organisation passant par un tel processus de restructuration, des ajustements auront lieu au niveau du personnel. Des nouveaux postes seront créés tandis que d’autres deviendront superflus, car ils ne seront plus adaptés à la structure révisée. Il est prévu que le processus se termine en septembre prochain.