Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, se dit heureux que l’analyse poussée de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique indépendante ait déterminé qu'"aucune violation du Code d’éthique de la FIFA n’a été commise". Cette décision a été acceptée par la chambre de jugement de la Commission d’Éthique après une analyse complète.

Maintenant que cette affaire est classée, le Président et l’administration de la FIFA vont se reconcentrer sur le développement du football et leur travail de renforcement de l’organisation. Des progrès tangibles ont déjà été réalisés, en s’assurant que ceux qui ont agi contre les intérêts du football soient identifiés et tenus pour responsables, en améliorant la gouvernance de la FIFA et en restaurant la confiance vis-à-vis des parties prenantes. Ce travail délicat va se poursuivre.

Le Président de la FIFA tient enfin à remercier tous ceux qui ont coopéré au travail de la Commission d’Éthique contribuant ainsi à ce que les faits soient révélés et à ce que la vérité prévale.