La FIFA confirme aujourd’hui l’extension au niveau mondial de sanctions imposées à l’encontre de trois officiels par la commission de discipline de la Confédération Asiatique de Football (AFC) le 30 juin 2016 en raison de cas de manipulations de match dans lesquels messieurs Thanom Borikut et Chaiya Mahapab ont été impliqués, ainsi que pour des violations de règles de confidentialité, de conduite générales, de loyauté, d’intégrité et d’éthique dont M. Mohammad Khalaf Salem Thiyabat s’est rendu coupable. Les sanctions imposées vont d’une suspension de trois mois pour M. Mohammad Khalaf Salem Thiyabat à des suspensions à vie de toute activité liée au football pour messieurs Thanom Borikut et Chaiya Mahapab.

Par ailleurs, la FIFA confirme également l’extension au niveau mondial d’une sanction imposée à l’encontre de M. Edwardth Ndjadila par la commission de discipline de la Confédération Africaine de Football (CAF) le 3 février 2016 pour un acte de corruption commis dans le cadre de la Ligue des Champions de la CAF 2015. Cet officiel s’est vu infliger une suspension de huit ans de toute activité liée au football.

Le président de la Commission de Discipline de la FIFA a décidé d’étendre ces sanctions au niveau mondial conformément aux articles 78, al. 1c et 136 ss du Code disciplinaire de la FIFA. Les associations membres concernées ainsi que l’AFC et la CAF ont été dûment informées de ces décisions.

Pour toute information complémentaire, prière de contacter les confédérations concernées