Après avoir décidé d’élargir la Coupe du Monde de la FIFA™ à 48 équipes en 2026, les membres du Conseil de la FIFA ont confié leurs impressions à FIFA.com.

Gianni Infantino, Président de la FIFA
L’élargissement de la Coupe du Monde faisait partie de mon programme. J’avais proposé à l’époque 40 équipes réparties dans huit groupes de cinq, trois journées de compétition supplémentaires et huit matches au total pour les finalistes. Nous avons finalement trouvé un meilleur format, car il réduit la durée de la compétition par rapport à la proposition initiale et implique davantage d’associations. L’enthousiasme généré dans un pays qualifié pour la Coupe du Monde est la plus belle et la plus puissante publicité qui soit pour le football. Il était essentiel, eu égard aux clubs, de ne pas alourdir le calendrier et le fardeau des joueurs. Nous y sommes parvenus.

Victor Montagliani (CAN)
Le Président a été soutenu dès le départ sur le concept. Il ne restait plus qu’à décider quel visage il allait prendre. Des recherches poussées ont été faites, cela a été très bien pensé, c’est un grand jour pour le football. Le personnel a effectué un gros travail de recherche, tous les faits et chiffres étaient là. L’analyse des coûts-bénéfices a fait l’objet de discussions, ainsi que certains détails, mais il était plutôt évident que ce format était le meilleur.

Alejandro Domínguez (PAR)
Cette décision a été prise dans l’intérêt de l’ensemble de la communauté footballistique. Elle contribuera au développement de la discipline à travers le monde. Le football est, et restera, un sport magique et compétitif qui saura retenir l’attention des supporters. Ce sera quelque chose à part, pour une équipe, de remporter une Coupe du Monde à 48.

Evelina Christillin (ITA)
Puisque la FIFA compte désormais 211 associations membres, c’est une bonne chose d’en accueillir davantage lors de la Coupe du Monde. Si vous observez la tendance de 1982 [24 équipes] à 1998 [32], vous voyez que le pourcentage de nations participantes a plus ou moins toujours été le même. Je trouve que le format de 16 groupes de trois est le bon. C’est un élargissement juste et satisfaisant.

Kohzo Tashima (JPN)
Nous avons pris cette décision après avoir entendu l’analyse de la FIFA concernant les quatre options différentes. Nous avons été très bien informés. Le nombre de matches augmentera, mais les finalistes ne disputeront que sept rencontres, de leur premier match à la finale. Cela n’a pas évolué et le nombre de jours de repos après chaque match ne sera pas réduit. La qualité de la compétition sera donc maintenue, ce qui est important d’un point de vue footballistique. La durée du tournoi ne changera pas, les clubs et les joueurs ne seront donc pas touchés.