Sur la base du rapport soumis par le comité de surveillance de la FIFA Israël-Palestine, présidé par Tokyo Sexwale, et après un long processus de consultation relatif aux aspects juridiques, le Conseil de la FIFA a décidé de mettre un point final à la question de l’administration du football en Cisjordanie.

Après avoir pris connaissance des documents publiés par plusieurs organismes internationaux concernant le conflit israélo-palestinien, tels que la résolution n°2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies qui fournit des recommandations sans toutefois mentionner de sanctions, le Conseil de la FIFA a convenu de s’abstenir de toute prise de position en lien avec ledit conflit.

Il considère que la situation est extrêmement complexe et sensible pour des raisons qui n’ont aucun lien avec le football et que s’il existe des circonstances factuelles que l’on ne peut ignorer, il n’est pas du ressort d’une organisation non-gouvernementale telle que la FIFA de les changer unilatéralement. Seules les autorités publiques internationales compétentes peuvent régler la question des territoires en Cisjordanie. Les Statuts de la FIFA obligent par ailleurs cette dernière à toujours rester politiquement neutre.

Il a également été considéré que toute mesure prise par la FIFA en lien avec le football dans les territoires concernés, sans au préalable avoir l’accord des parties impliquées, risquerait de détériorer la situation d’un point de vue footballistique non seulement dans ledit territoire, mais dans l’ensemble de la région.

Le Conseil de la FIFA a dès lors décidé de n’imposer aucune sanction ou autre mesure aux fédérations israélienne et palestinienne de football, demandant par ailleurs aux autres organes de la FIFA qu’ils en fassent de même. Le dossier est ainsi déclaré clôt et ne fera par conséquent l’objet d’aucune autre discussion tant que le cadre juridico-politique n’aura pas évolué.

L’administration de la FIFA continuera cependant à faciliter au maximum la libre circulation des joueurs, officiels et équipements de football vers et depuis la Palestine – un point sur lequel le comité de surveillance de la FIFA Israël-Palestine a réalisé les avancées les plus significatives.