Le 66ème Congrès de la FIFA a marqué le début d’une nouvelle ère pour la FIFA et le football mondial avec notamment l’annonce d’un tournant majeur dans la stratégie d’investissement de la FIFA en matière de développement, la nomination de Fatma Samoura en tant que Secrétaire Générale, un rapport sur les avancées dans la mise en œuvre des réformes, et une explicitation de la nature  programme relatif aux FIFA Legends.

Programme Forward de la FIFA : un nouveau programme de développement sur mesure

Comme indiqué par le Président de la FIFA Gianni Infantino dans son programme électoral, un nouveau programme de développement du football a été introduit. Présenté par Gianni Infantino lui-même, ce programme, qui sera connu sous le nom de programme Forward de la FIFA, constitue une refonte complète des différents programmes de développement de la FIFA en un seul et même programme. Ce dernier permettra à la FIFA de fournir un soutien complet et sur mesure à ses associations et confédérations membres. Afin de répondre à ce défi, la FIFA a décidé d’augmenter significativement son soutien financier en faveur des associations – USD 5 millions par cycle quadriennal pour chaque association membre – afin qu’elles aient les moyens d’investir dans des projets de football et de couvrir leurs frais de fonctionnement. Pour s’assurer d’une utilisation adéquate de ses fonds, la FIFA a décidé d’introduire des obligations de conformité, de responsabilité et de transparence plus strictes. En outre, conformément au nouveau Règlement du programme Forward de la FIFA, toutes les associations membres devront publier des audits indépendants de leurs finances.

Fatma Samba Diouf Samoura, haute responsable de l’ONU, nommée Secrétaire Générale de la FIFA

Le Président de la FIFA a annoncé la nomination par le Conseil de la FIFA de Fatma Samba Diouf Samoura (Sénégal) en tant que nouvelle Secrétaire Générale de la FIFA – première femme et représentante du continent africain à être désignée à ce poste. Mme Samoura, actuellement coordinatrice résidente et humanitaire des Nations Unies ainsi que représentante résidente du PNUD au Nigeria, travaille depuis 21 ans sur des programmes des Nations Unies. 

Des réformes déjà mises en œuvre

La FIFA a indiqué que la mise en œuvre des réformes était en bonne voie et que certains éléments étaient déjà en place au sein de la structure de la FIFA, comme par exemple :

·         conformité renforcée en matière de revenus et de dépenses ;

·         contrôles d’éligibilité pour les nouveaux membres de commissions et pour les postes à responsabilité ;

·         divulgation de la rémunération individuelle des hauts responsables de la FIFA ;

·         désignation des premiers membres indépendants de commissions clés ;

Par ailleurs, le Président de la FIFA a également annoncé la création d’une division du Football féminin au sein de l’instance afin d’encourager encore davantage la promotion et le développement du football féminin.

Aussi, des conférences régulières des associations membres – la première étant prévu pour le troisième trimestre de 2016 – et des confédérations – réunissant environ 20 associations membres désignées – seront organisées afin de discuter de sujets importants liés au football au niveau régional.

Les FIFA Legends

Clarence Seedorf et Sun Wen ont présenté le projet "FIFA Legends", qui vise à mettre en œuvre l’objectif de la FIFA consistant à donner plus de poids aux opinions des personnes qui sont directement impliquées dans le football. L’équipe des FIFA Legends a été créée afin de réunir de grands joueurs et de grandes joueuses afin qu’ils promeuvent et soutiennent à leur manière le développement du football dans le monde, rendant ainsi un petit peu de ce qu’il leur a apporté.

Les Fédérations de Football de Gibraltar et du Kosovo nouvelles membres de la FIFA

Le Congrès de la FIFA a suivi la recommandation formulée par le Conseil de la FIFA en approuvant l’admission des Fédérations de Football de Gibraltar (172 voix) et du Kosovo (141 voix), qui deviennent ainsi les 210ème et 211ème associations membres de la FIFA. Toutes deux sont autorisées à prendre part aux qualifications pour la Coupe du Monde, Russie 2018™. L’UEFA est par conséquent chargée d’examiner la meilleure manière d’intégrer les deux fédérations dans la compétition préliminaire.