À la suite d’un appel d’offres portant sur quarante-deux territoires* de l’Afrique sub-saharienne, la FIFA a décidé d’octroyer les droits médias à cinq diffuseurs majeurs de la région. Cet appel d’offres, lancé le 21 octobre 2016, concernait les droits médias pour l’ensemble des événements de la FIFA 2017-2018**, y compris la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 et la Coupe du Monde de la FIFA 2018™.

Les diffuseurs suivants se sont vu attribuer certains droits médias relatifs à la Coupe du Monde de la FIFA 2018™:

· Econet Media obtient les droits de retransmission pour la télévision gratuite et payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique sub‑saharienne, à l’exception de l’Afrique du Sud ;

· Supersport obtient les droits de retransmission pour la télévision payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique sub‑saharienne ;

· SABC obtient les droits de retransmission pour la télévision gratuite pour exploitation en Afrique du Sud ;

· StarTimes obtient les droits de retransmission pour la télévision payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique sub-saharienne, à l’exception de l’Afrique du Sud ; et

· CANAL+ obtient les droits de retransmission pour la télévision payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique sub-saharienne, à l’exception de l’Afrique du Sud et du Nigeria.

Les diffuseurs suivants se sont vu attribuer certains droits médias relatifs aux autres événements de la FIFA 2017‑2018 :

· Econet Media obtient les droits de retransmission pour la télévision gratuite et payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique subsaharienne, à l’exception de l’Afrique du Sud ;

· Supersport obtient les droits de retransmission pour la télévision payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique sub‑saharienne ;

· SABC obtient les droits de retransmission pour la télévision gratuite pour exploitation en Afrique du Sud ; et

· StarTimes obtient les droits de retransmission pour la télévision payante pour exploitation dans tous les territoires de l’Afrique sub-saharienne (excepté la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 en Afrique du Sud).

Les résultats de l’appel d’offres permettent à la FIFA de proposer gratuitement les plus grands matches dans un maximum de territoires de la région. En travaillant avec des partenaires de confiance, la FIFA s’assure que les amateurs de football de la région auront accès – notamment via des plateformes numériques – à la meilleure expérience de visionnage possible pour chacun de ses tournois.

"Nous sommes ravis de collaborer avec les partenaires de diffusion sélectionnés afin de permettre à des millions d’amateurs de football de suivre les différentes compétitions de la FIFA via diverses plateformes", a déclaré Philippe Le Floc’h, directeur de la division Commercial de la FIFA.

* Les quarante-deux territoires concernés sont : Afrique du Sud, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Congo, Côte d’Ivoire, Érythrée, Éthiopie, Guinée équatoriale, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie et Zimbabwe

** Les compétitions organisées par la FIFA en 2017 et 2018 sont :
2017 : Coupe du Monde U-20, Coupe du Monde U-17, Coupe du Monde de Beach Soccer et Coupe des Confédérations ;
2018 : Coupe du Monde Féminine U-20, Coupe du Monde Féminine U-17 et Coupe du Monde de la FIFA™.