• Les FIFA Legends sur le terrain pour un mini-tournoi
  • L'équipe de la Fédération bahreïnienne s'impose au stade national
  • Les associations membres et les confédérations réunies à Manama

La journée entre le Conseil de la FIFA et le Congrès de la FIFA à Bahreïn était l'occasion de mettre en avant les Légendes de la FIFA. Malgré un emploi du temps chargé, celles-ci ont participé à un événement de football de base à l'occasion d'un petit tournoi sympathique réunissant des équipes de la FIFA, des six confédérations et de la Fédération bahreïnienne de football.

Après avoir pris part à un groupe de réflexion avec le Président de la FIFA Gianni Infantino et à une conférence de presse au cours de laquelle quelques FIFA Legends ont répondu aux questions des journalistes et livré leurs commentaires, Ronaldinho, Pablo Aimar, Cafu, Karina LeBlanc et Nia Künzer ont réalisé quelques exercices en compagnie des enfants présents au stade national de Bahreïn.

"Cet entraînement de base était une expérience très positive car il n'a pas seulement concerné les légendes masculines. Les femmes étaient là aussi et je pense que c'était important pour les enfants de Bahreïn", déclare Künzer. "Ils doivent nous voir au même niveau que les hommes. Et puis, c'est toujours une joie de s'amuser avec eux."

Quand le message et le sport se confondent
Après l'échauffement, les huit équipes se sont réparties en deux groupes avant de passer aux choses sérieuses, pour le plus grand plaisir des spectateurs et des journalistes. Il faut dire que l'occasion était belle de voir Diego Maradona, David Trezeguet ou Jay Jay Okocha dans leurs œuvres. Mais au-delà de la compétition, le football et le message d'inclusion étaient les véritables stars.

"Les hommes, les femmes, les légendes et toutes les confédérations étaient réunis sur le terrain. C'est l'idée : le football rassemble", explique l'ancien international espagnol du Real Madrid Michel Salgado, membre de l'équipe de l'AFC. "Nous sommes venus jouer tous ensemble contre le racisme et la discrimination, mais aussi pour le football féminin. C'est le message."

À l'issue de la finale, le Président Infantino a remis le trophée à l'équipe de Bahreïn, composée notamment de Talal Youssef, Pablo Aimar et Alexei Smertin. Devant un stade comble, les locaux ont dominé l'équipe de l'UEFA 3:0. L'équipe de la CAF a pris la troisième place, aux tirs au but.

La joie se lisait sur les visages des légendes au terme de cette journée riche en émotions. "Pouvoir jouer de nouveau au football comme ça, il n'y a rien de plus beau à mes yeux. Ceux qui ont fait du football leur métier ne peuvent pas oublier ces sensations", confie Zvonimir Boban, ancien milieu de terrain de l'AC Milan et de la Croatie et actuel Secrétaire Général adjoint de la FIFA.

"Pour l'instant, nous vivons une très belle semaine. Il reste encore le Congrès, mais il ne faut jamais perdre de vue qu'il s'agit avant tout de football et donc d'un ballon qui roule sur un rectangle vert", conclut le Croate.