La Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 s’est achevée ce 11 juin sur la victoire de l’Angleterre face au Venezuela (1-0) à l’issue d’une palpitante finale au Suwon World Cup Stadium.

Après avoir félicité l’équipe anglaise victorieuse et les valeureux finalistes vénézuéliens, le Président de la FIFA, Gianni Infantino, s’est rendu à Séoul – capitale de la République de Corée –, pour y rencontrer le personnel de la Fédération de Football de République de Corée. Il en a profité pour les féliciter pour ce qu’il a décrit comme étant une "compétition fantastique" et les a remerciés pour leur soutien et leur engagement dans l’organisation de cette compétition.

Le Président Infantino s’est ensuite rendu à la Maison Bleue – le palais présidentiel de la République de Corée situé à Séoul – pour y rencontrer le Président récemment élu, Moon Jae-in. Durant cette entrevue, le président sud-coréen a exprimé son amour pour le football, soulignant qu’il s’agit du sport le plus populaire en République de Corée. Il a notamment cité les importantes valeurs d’égalité et de démocratie que véhicule le football, un sport dont tous les pays – riches comme pauvres – peuvent selon lui profiter de la même manière. Il a également évoqué son utilisation dans le cadre des relations entre les deux Corées avant d’expliquer comment le football pouvait être utilisé pour permettre à des pays d’Afrique et d’Asie de se développer davantage.

Le Président Moon Jae-in a parlé au Président Infantino de la possibilité de voir les deux Corées – la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord) et la République de Corée (Corée du Sud) – coorganiser une compétition de la FIFA avec d’autres pays voisins, illustrant ainsi sa conviction que le football peut être utilisé comme un outil pour la stabilisation de la région.

Après avoir salué les suggestions du Président Moon Jae-in et félicité son pays et la Fédération de Football de République de Corée pour l’excellente organisation de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, le Président de la FIFA a indiqué au Président sud-coréen que la FIFA et la communauté internationale du football seraient heureuses de fournir tout soutien pouvant s’avérer utile aux relations intercoréennes, et d’appuyer les efforts de la République de Corée visant à aider le développement de pays d’Asie et d’Afrique à travers le football.