balltrianglebasketloginfbTwitter_Logo_Blueinstagramytsearchclose
Suivez nous sur

Le Président

À propos du Président

Précédents Présidents

  • Robert Guérin, France - 1904-06

    Robert Guérin, France - 1904-06

    Né en 1876, décédé en 1952

    Le Français Robert Guérin a été la figure de proue de la création de la FIFA en 1904. Journaliste au Matin, Guérin était très actif dans le football en tant que secrétaire de la section football de l'Union Française des Sociétés de Sports Athlétiques. C'est lui qui a réuni à Paris les représentants des sept premiers pays membres pour la signature de l'acte de fondation de la FIFA et l'approbation des premiers Statuts de la FIFA. Le 23 mai 1904, Guérin était élu président lors du Congrès inaugural de la FIFA, un poste qu'il allait conserver pendant deux ans. Huit fédérations supplémentaires, dont l'English Football Association, se sont affiliées à la FIFA au cours de son mandat.

  • Daniel Burley Woolfall, Angleterre - 1906-18

    Daniel Burley Woolfall, Angleterre - 1906-18

    Né en 1852, décédé en 1918

    Membre du conseil d'administration de la Fédération anglaise de football, Daniel Burley Woolfall s'est principalement attelé durant sa présidence à uniformiser les règles du football sur le plan international. Sous sa conduite, l'application des Lois du Jeu strictement établies selon le modèle anglais sont devenues obligatoires et un cadre précis a été donné aux matches internationaux. Woolfall a également contribué à l'organisation de la première grande compétition internationale de football, à l'occasion des Jeux Olympiques de 1908 à Londres. Marqué par l'arrivée des premiers membres non européens de la FIFA, l'Afrique du Sud, le Chili et les Etats-Unis, son règne de président a été interrompu par le début de la première Guerre Mondiale. La présidence de Woolfall s'est terminée à la mort de celui-ci en 1918.

  • Jules Rimet, France - 1921-54

    Jules Rimet, France - 1921-54

    Né en 1873, décédé en 1956
    (nommé Président d'Honneur de la FIFA le 21 juin 1954)

    En rebaptisant le Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA en l'honneur de Jules Rimet en 1946, les responsables de la FIFA ont rendu hommage au rôle joué par le Français, qui célébrait cette année-là son 25ème anniversaire en tant que président, dans le développement de ce qui allait rapidement devenir la plus grande compétition sportive au monde. Inspiré par le succès du Tournoi Olympique de Football, Rimet a été le principal artisan de la création de la Coupe du Monde de la FIFA en 1930. Il en a présidé les cinq premières éditions avant de remettre "son" trophée pour la dernière fois au capitaine de la sélection ouest-allemande, Fritz Walter, en juin 1954. Le même mois, Rimet, 80 ans, mettait un terme à son long règne - au cours duquel la FIFA est passée de 20 à 85 membres - et devenait le premier Président Honoraire.

  • Rodolphe William Seeldrayers, Belgique - 1954-55

    Rodolphe William Seeldrayers, Belgique - 1954-55

    Né en 1876, décédé en 1955

    Athlète accompli, Rodolphe William Seeldrayers a contribué à la fondation de la Fédération belge de football avant d'épouser la carrière de journaliste et de dirigeant sportif. Il a fait partie du Comité International Olympique et a occupé la fonction de vice-président de la FIFA pendant plus d'un quart de siècle avant de prendre la succession de Jules Rimet. Seeldrayers est mort en 1955, après avoir présidé les célébrations du 50ème anniversaire de la FIFA l'année précédente.

  • Arthur Drewry, Angleterre - 1955-61

    Arthur Drewry, Angleterre - 1955-61

    Né en 1891, décédé en 1961

    Arthur Drewry a assuré la présidence provisoire de la FIFA pendant six mois suite au décès de Rodolphe William Seeldrayers. Il a par la suite été officiellement élu à la tête de celle-ci en juin 1956. Au même titre que Stanley Rous, il a vivement soutenu Jules Rimet dans son initiative visant à ramener les fédérations britanniques au sein de la FIFA en 1946. Il a également occupé les fonctions de président de la Football League et de la Fédération anglaise de football. Son mandat de près de cinq ans - de son élection en juin 1956 jusqu'à sa mort à l'âge de 70 ans en mars 1961 - a été marqué par la Coupe du Monde de la FIFA 1958 en Suède.

  • Stanley Rous, Angleterre - 1961-74

    Stanley Rous, Angleterre - 1961-74

    Né en 1895, décédé en 1986
    (nommé Président d'Honneur de la FIFA le 11 juin 1974)

    Stanley Rous avait déjà rendu d'immenses services au monde du football, sur et en dehors du terrain, avant de devenir président de la FIFA. Arbitre de premier rang, il avait dirigé la finale de la FA Cup en Angleterre ainsi que 36 matches internationaux. Devenu secrétaire de la Fédération anglaise de football, il a contribué au remaniement des Lois du Jeu en 1938. Diplomate armé d'une redoutable patience, il a également posé les jalons du retour des nations britanniques au sein de la FIFA en 1946. Le mandat de Rous, troisième président anglais de la FIFA lors de son entrée en fonction en 1961, a été marqué par les premières retransmissions télévisées de la Coupe du Monde de la FIFA, notamment lors de la phase finale disputée au Mexique en 1970. Quatre ans plus tôt, Rous avait assisté au triomphe de l'équipe d'Angleterre lors de la Coupe du Monde de la FIFA disputée sur ses terres.

  • João Havelange, Brésil - 1974-98

    João Havelange, Brésil - 1974-98

    Né en 1916, décédé en 2016
    (nommé Président d'Honneur de la FIFA le 8 juin 1998)

    Les 24 années de présidence du Dr João Havelange ont été marquées par des changements considérables, notamment en matière d'expansion et de commercialisation de la Coupe du Monde de la FIFA. Lorsque le Brésilien a quitté son poste en 1998, le nombre de participants a doublé (de 16 à 32). Le principal fait d'armes du mandat de cet ancien nageur et joueur de water-polo olympique est sans doute d'avoir réussi à universaliser le football via de vastes programmes de développement et d'avoir renforcé la présence sur la scène internationale de pays issus des zones asiatique, africaine et CONCACAF, qui n'avaient accueilli qu'une seule Coupe du Monde de la FIFA avant 1974. L'ancien siège social, où à peine douze personnes décidaient du destin du football mondial, a cédé la place à un bâtiment moderne et plus conforme aux responsabilités organisationnelles et commerciales croissantes de la FIFA, qui accueille plus de 110 collaborateurs. Sous son impulsion, la fédération internationale a notamment mis sur pied toute une série de nouvelles compétitions comme les Championnats du Monde U-17 et U-20 à la fin des années 1980 ainsi que la Coupe des Confédérations de la FIFA et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA au début des années 1990.

  • Joseph S. Blatter

    Joseph S. Blatter

    Né en 1936
    Le 8 juin 1998, Joseph S. Blatter a été élu comme successeur du Dr João Havelange, devenant ainsi le huitième Président de la FIFA. Sa victoire au 51ème Congrès Ordinaire de la FIFA à Paris a élevé le Suisse, qui avait déjà servi de la FIFA dans diverses positions pendant 23 ans, à la plus haute position du football international. Durant son mandat, la FIFA fortement renforcé ses activités de développement du football à travers le monde et sa capacité à influer sur la société au-delà du terrain de jeu, en mettant en place une variété de programmes d'éducation, de santé et sociaux. Sous sa direction, l'organisation largement élargi son éventail de tournois en ajoutant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA et la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Le 2 juin 2015, Blatter a annoncé qu'il rendrait son mandat lors d'un Congrès électif extraordinaire, qui a eu lieu le 26 février 2016 Zurich.