Au Yémen, le club Al-Oruba aide le football yéménite à se développer dans des conditions très difficiles, et accueille des joueurs syriens qui ont fuit leur pays.