La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est fondée le 21 mai 1904 au 229, rue Saint-Honoré à Paris, où elle partage les locaux de l'Union Française de Sports Athlétiques. L'acte de fondation est signé par des représentants des associations suivantes :

France - Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques (USFSA)
Belgique - Union Belge des Sociétés de Sports (UBSSA)
Danemark - Dansk Boldspil Union (DBU)
Pays-Bas - Nederlandsche Voetbal Bond (NVB)
Espagne - Madrid Football Club
Suède - Svenska Bollspells Förbundet (SBF)
Suisse - Association Suisse de Football (ASF)

Avec comme représentants officiels Robert Guérin et André Espir pour la France, Louis Muhlinghaus et Max Kahn pour la Belgique, Ludvig Sylow pour le Danemark, Carl Anton Wilhelm Hirschman pour les Pays-Bas, Victor E. Schneider pour la Suisse. Sylow représente également la SBF suédoise tandis qu'Espir remplis les mêmes fonctions pour le Madrid Football Club.

L'idée de fonder une fédération internationale germe alors dans les esprits. L'opinion générale tend à reconnaître le rôle leader joué par les Anglais, qui ont déjà créé leur propre Football Association en 1863. Carl Anton Wilhelm Hirschman, secrétaire de l'association néerlandaise de football, s'adresse alors à la Football Association, dont le secrétaire accepte la proposition.

Bien du temps passe pourtant avant que le Comité Exécutif de la Football Association, l'International F.A. Board et les associations d'Ecosse, du pays de Galles et d'Irlande n'expriment leur point de vue à ce sujet. Robert Guérin, secrétaire de la section football de l'Union Française des Sociétés de Sports Athlétiques et journaliste au "Matin", ne veut plus attendre plus longtemps. Il prend contact par écrit avec les associations de football du continent et les prie d'étudier la possibilité de fonder une organisation faîtière. La Belgique rencontre la France lors du premier match international officiel à Bruxelles le 1er mai 1904. C'est l'occasion pour les secrétaires des deux associations, Muhlinghaus et Guérin, de mener des entretiens. Une chose est sûre à présent: la Football Association, Angleterre, sous la présidence de Lord Kinnaird ne participera pas à la fondation d'une fédération internationale. Robert Guérin profite de l'occasion pour convoquer une assemblée fondatrice à laquelle les participants apporteront leur précieuse contribution. Le football international commence à s'organiser au plus haut niveau.

Les premiers Statuts de la FIFA sont rédigés. Les points suivants sont arrêtés : la reconnaissance réciproque et exclusive des associations nationales représentées et participantes; interdiction faite aux clubs et aux joueurs de jouer simultanément pour différentes associations nationales; reconnaissance par les autres associations membres d'une suspension d'un joueur prononcée par une fédération et matches joués en conformité avec les Lois du Jeu de la Football Association Ltd. Chaque association nationale doit acquitter une cotisation annuelle de FF.50. Déjà à cette époque, on songeait à organiser une grande compétition et l'Article 9 stipulait que seule la FIFA était autorisée à se charger de l'organisation d'une compétition internationale. Il est décidé que cette réglementation n'entrerait en vigueur qu'au 1er septembre 1904. Du reste, les premiers Statuts de la FIFA sont de nature provisoire, afin de faciliter l'adhésion de nouveaux membres. La fédération allemande de football annonce sa participation par télégramme le jour même de la fondation.