Le "11 pour la Santé" franchit une nouvelle étape au Mexique

L'initiative "Le Football pour la Santé", dont l'objectif est la prévention dans le domaine de la santé et la promotion de l'activité physique, continue son avancée au Mexique avec le programme "11 pour la Santé". Avec comme intention d'obtenir un soutien institutionnel, le Docteur Jiri Dvorak, Médecin en Chef de la FIFA, a rencontré la Doctoresse Mercedes Juan López, Secrétaire de la Santé au Mexique, le jeudi 31 janvier.

Au cours de cette réunion, qui a eu lieu au siège du Secrétariat de la Santé à Mexico, étaient également présents Rodrigo Reina (Chef de l'Unité de Coordination et de Participation sociale du Secrétariat de la Santé), Cuauhtémoc Valdez (Chef du Bureau de la Présidence exécutive de la Fondation mexicaine pour la Santé), Armando Barriguete (Conseiller), Fernando Cerrilla (Secrétaire général de la Fédération Mexicaine de Football) et Enrique Bonilla (Directeur général de la Liga MX/Ascenso MX).

Le Dr Dvorak a expliqué les objectifs du programme "11 pour la santé", qui utilise le pouvoir du football comme outil de prévention et d'éducation, et a présenté les résultats des programmes pilotes menés au Mexique et dans d'autres pays du monde.

Le programme est conçu pour améliorer la santé des jeunes en profitant du grand potentiel du football pour promouvoir un mode de vie plus sain et éviter, par exemple, l'obésité.

Le succès des phases pilotes en Afrique du Sud (2009), au Zimbabwe (2010), à l'Ile Maurice (2010) et au Mexique (2011) a démontré qu'à l'aide de messages simples exprimés à travers différentes actions propres au football, comme défendre, faire une tête, tirer ou attaquer, il était possible de sensibiliser la jeunesse et de réussir à faire changer certaines habitudes liées à la santé.

"La force du football en dehors des terrains de jeu est évidente, mais pour atteindre les objectifs du programme, la collaboration des gouvernements est nécessaire", a expliqué Dvorak.

La doctoresse Mercedes Juan s'est montrée très intéressée. "Nous soutiendrons cette initiative. Toutes les actions de ce type que nous pouvons entreprendre sont importantes, car dans notre pays, nous avons un problème de santé majeur, qui s'est accentué depuis 2006. Pour ce Secrétariat, il est important d'ouvrir la porte à toutes les initiatives qui peuvent nous aider à réduire l'indice d'obésité et le diabète, à encourager les garçons et les filles à pratiquer un sport et à s'alimenter de façon saine. Dans un pays aussi passionné de football, nous devons absolument profiter d'une telle opportunité."

Autres initiatives
Fernando Cerrilla a exprimé sa gratitude envers la collaboration gouvernementale, avant d'ajouter : "Pour la FIFA tout comme pour notre fédération, la santé est très importante et c'est pourquoi, conjointement avec la Liga MX, nous avons déjà lancé d'autres campagnes."

Des campagnes sur lesquelles Enrique Bonilla est revenu plus en détails : "La plus ancienne est celle du ballon rose, en soutien à la lutte contre le cancer du sein. Les supporters et les femmes qui vont au stade sont sensibilisés à cette situation. L'année passée, nous avons créé un ballon orange dans le cadre de la campagne Mídete (modérez-vous) pour promouvoir des habitudes de vie saine".

"Par son soutien aux campagnes en faveur de la santé, le football mexicain cherche à rendre à la société une partie de tout ce que la société a donné au football", a conclu Bonilla.