Les podiums s'agitent, les leaders résistent
© Getty Images

À deux journées de la trêve hivernale, la compétition a connu de sérieux tournants dans le haut du classement, aussi bien en France qu'en Espagne. Toutefois, Lyon et l'Athletic Bilbao font toujours la course en tête. Pendant ce temps aux antipodes, les championnats d'Australie et de Nouvelle-Zélande se préparent à livrer leur verdict. FIFA.com revient sur les événements de la semaine écoulée.

France : Lyon poursuit son cavalier seul  
À l'approche de la trêve hivernale, Lyon maintient le rythme d'enfer qu'il impose depuis le début de la saison à ses adversaires. De son côté, le Paris Saint-Germain a signé un succès important aux dépens de Juvisy, habituel rival des Lyonnaises. Le club rhodanien continue néanmoins de faire les gros titres, après avoir signé son onzième succès consécutif en championnat. Ce week-end, c'est Issy qui a subi la loi des championnes d'Europe en titre (8:0). Camille Abily et Lotta Schelin se sont distinguées en marquant deux fois chacune. Le PSG reste cependant dans la course, à la faveur de sa courte victoire (2:1) sur Juvisy. L'internationale allemande Linda Bresonik a fait la différence en marquant dans les dernières secondes de la rencontre. Enfin, Montpellier, troisième, a été tenu en échec à domicile (1:1) par Guingamp.
Le podium : Lyon (44 points), Paris Saint Germain (37), Montpellier (34)

Australie : Le champion se réveille
Canberra United s'est totalement relancé dans la course au titre, en remportant deux succès consécutifs. L'équipe de la capitale s'est imposée sur la plus petite des marges devant Perth Glory en milieu de semaine, avant de signer un nouvel exploit face aux Newcastle Jets, quelques jours plus tard. L'ancienne internationale junior américaine Nikki Washington asigné l'unique but de la rencontre après le repos. Canberra, qui restait sur une mauvaise série, renoue avec la victoire au meilleur moment. En effet, le tenant du titre se trouve désormais sur la deuxième marche du podium à égalité avec le Sydney FC et Brisbane Roar, à deux longueurs de Perth. Ce dernier aurait pu étendre son avance en tête du classement mais Katrina Gorry a arraché le point du nul pour Brisbane (2:2), en trouvant le chemin des filets dans les derniers instants de la grande affiche du week-end. Rappelons que Perth Glory n'a encore jamais disputé la phase finale du championnat, en cinq ans d'existence.  
Le podium : Perth Glory (16), Sydney FC, Canberra United, Brisbane Roar (14)

Espagne : Tout reste à faire
La lutte pour le titre est encore loin d'avoir révélé tous ses secrets en Espagne. Tenu en échec (0:0) à domicile par l'Athletic Bilbao, le FC Barcelone rétrograde provisoirement en troisième position. L'an passé, la compétition s'était longtemps résumée à un duel à distance entre Catalanes et Basques. Cette saison, les choses sont bien différentes. Si Bilbao conserve son fauteuil de leader, il reste malgré tout sous la menace de l'Atlético de Madrid, deuxième au lendemain de son succès (5:1) sur Llanos Olivenza. Seule équipe invaincue en championnat, le club de la capitale a profité du doublé de son internationale espagnole Adriana Martin pour faire la différence. Bilbao se rendra la semaine prochaine à Lagunak, qui n'a toujours pas gagné cette saison, et devrait donc être sacré champion d'automne.  
Le podium : Athletic Bilbao (38), Atletico Madrid (35), Barcelone (33)

Nouvelle-Zélande : Une finale très attendue
La finale opposera le tenant du titre Northern à son grand rival local, Auckland. Toujours en quête d'un premier sacre national depuis 2009, Auckland a dû en passer par la prolongation pour venir à bout de Mainland (2:1), en demi-finale. Pour la deuxième année consécutive, Mainland voit son parcours s'interrompre dans le dernier carré. Northern a eu moins de mal pour écarter Capital (2:0), grâce à un doublé signé Hannah Hoeksema. Mieux classé à l'issue de la saison régulière, Northern disputera la finale à domicile. Les deux équipes se sont déjà affrontées à deux reprises et se sont séparées sur un nul et une victoire en faveur de Nothern.