Une échappée, deux sacres et trois qualifiés
© Getty Images

Les noms des trois premiers demi-finalistes de la Coupe d'Allemagne sont désormais connus tandis qu'en France, l'Olympique lyonnais poursuit sa marche en avant. En Nouvelle-Zélande, Northern Football a remporté le titre pour la deuxième année consécutive.

FIFA.com revient sur les événements de la semaine écoulée dans les grands championnats féminins.

France : Lyon en patron
Les footballeuses françaises ont disputé une ultime journée, avant de goûter à un repos bien mérité. Depuis le début de la saison, Lyon domine la compétition de la tête et des épaules. Ce week-end, le club rhodanien a confirmé la tendance en disposant facilement (3:0) d'Yzeure Allier. Laëtitia Tonazzi, Amandine Henry et Lotta Schelin se sont chargées de faire la différence. L'OL reste sur 18 victoires consécutives depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues. Le Paris Saint-Germain maintient tout de même la pression sur le leader, à la faveur de son net succès (4:1) sur l'AS Saint-Étienne. Vainqueur 2:1 de Toulouse, Montpellier pointe en troisième position.

Le podium : Olympique lyonnais (48 points), Paris Saint-Germain (41), Montpellier (38)

Allemagne : Le tenant du titre en demi-finale
Le Bayern Munich a validé son billet pour les demi-finales de la Coupe d'Allemagne, avec la manière. Opposées au TSG 1899 Hoffenheim, les tenantes du titre se sont facilement imposées (5:1). L'Américaine Sarah Hagen a brillé en marquant à quatre reprises. La cinquième réalisation est à mettre au crédit de Vanessa Bürki. L'internationale suisse Martina Moser a sauvé l'honneur pour Hoffenheim.

Turbine Potsdam et le SC Fribourg figureront aux côtés du Bayern dans le dernier carré. Toutefois, les Torbienen ont peiné pour venir à bout du SC Sand. Les championnes d'Allemagne n'ont dû leur succès qu'à une reprise victorieuse de Genoveva Anonma, face à un adversaire qui évolue pourtant en division inférieure. À l'inverse, les joueuses de Fribourg ont livré un festival offensif aux dépens du modeste Hervorder SV (6:2). Le match entre le VfL Wolfsbourg et le FF USV Iéna a été reporté à l'année prochaine, en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Nouvelle-Zélande : La passe de deux pour Northern Football
Pour la deuxième année consécutive, Northern Football a été sacré champion de Nouvelle-Zélande. Les tenantes du titre ont remporté (2:0) la finale de l'édition 2012 de l'ASB Women face à Auckland. Après une première mi-temps pauvre en occasions de but, Northern Football a pris la mesure de son adversaire. Tayla O'Brien (49ème) et Georgia Brown (60ème) ont tour à tour donné un avantage décisif à leur équipe. "Nous avons conservé nos cages inviolées lors des quatre derniers matches. Cela prouve que nous avons des ressources en défense", estime Mauro Donoso, l'entraîneur de Northern Football. "La première période a été très intense. On sentait que les joueuses étaient nerveuses. Nous avons fait la différence après le repos et prouvé par la même occasion que nous étions une grande équipe." Le Soulier d'Or, qui récompense la meilleure buteuse de la compétition, est revenu à Helen Collins (Waikato/BOP Football).

Australie : Canberra rechute
Relancé par ses deux victoires consécutives, Canberra United a connu une nouvelle baisse de régime dans la course au titre. Le champion s'est incliné à domicile devant Melbourne Victory (2:1) et voit son adversaire du jour le dépasser au classement. L'équipe de la capitale compte désormais cinq longueurs de retard sur Perth Glory, vainqueur du Sydney FC (7:5) au terme d'un match épique. De son côté, Brisbane Roar reste à deux points du leader, après avoir dominé Western Sydney (2:1). Enfin, Adelaïde United a mis fin à une série de sept défaites consécutives, en s'imposant (2:0) face aux Newcastle Jets.

Le podium : Perth Glory (19), Brisbane Roar (17), Melbourne Victory (16)