On débute comme on a terminé
© Getty Images

Plusieurs grands championnats féminins ont débuté l'année tambour battant. Dans l'ensemble, les clubs qui avaient bien fini l'année 2012 ont repris sur les mêmes bases. En France, Lyon a encore fait parler la poudre tandis qu'en Espagne, l'Athletic continue de faire la course en tête. On connaît également le programme des demi-finales en Australie.

FIFA.com revient sur les derniers événements dans le football féminin.

France : Reprise en fanfare pour Lyon
La trêve hivernale n'a rien changé : Lyon domine toujours de la tête et des épaules le championnat de France. Pour sa rentrée, l'équipe entraînée par Patrice Lair a dominé Toulouse (11:1). Lotta Schelin et Corine Franco ont signé un triplé chacune, Lara Dickenmann et Ami Otaki ont fait mouche à deux reprises et Camille Abily a également inscrit son nom au tableau d'affichage. Mais il n'y a pas que sur le terrain que les championnes d'Europe en titre font parler d'elles. En effet, l'OL a annoncé deux recrues de choix : la championne olympique américaine Megan Rapinoe et la championne du monde japonaise Shinobu Ohno ont rejoint les bords du Rhône.

Vainqueur (3:1) de Montpellier, le Paris Saint-Germain se maintient en deuxième position. L'internationale allemande Linda Bresonik a ouvert le score, Kosovare Asllani et Kenza Dali ont complété la marque en faveur du PSG.

Le podium : Olympique Lyon (52), Paris Saint-Germain (45), Juvisy (41)

Espagne : L'Atheltic ne lâche rien
À l'instar des Lyonnaises en France, l'Athletic Bilbao fait toujours la course en tête en Espagne. Les Basques ont fêté face au CD Transportes Alcaine (5:2) leur 14ème victoire en 17 journées, auxquelles il convient d'ajouter deux nuls et une défaite. Toutefois, l'Atlético de Madrid n'a pas dit son dernier mot dans la course au titre. Vainqueur (3:0) du Sporting Huelva, l'équipe de la capitale est toujours invaincue cette saison et présente un bilan de 12 succès pour cinq nuls. Enfin, le FC Barcelone, tenant du titre, a dû se contenter de partager les points avec le Rayo Vallecano (2:2). À l'autre extrémité du classement, le SD Lagunak poursuit son chemin de croix. La lanterne rouge a concédé son 17ème revers consécutif, face à l'Espanyol Barcelone.

Le podium : Atheltic (44), Atlético Madrid (41), FC Barcelone (37)

Australie : Le programme des demi-finales
Grâce à deux victoires lors des deux dernières journées, Brisbane Roar a repris in extremis la première place à Perth Glory. Après avoir dominé le Sydney FC 2:0, le Roar a confirmé en dominant Canberra United 5:1, avec un triplé de Tameka Butt, aidée par Katrina Gorry et Emily Gielnik. Fort de sa première place, Brisbane aura l'avantage du terrain à l'heure d'affronter le Sydney FC en demi-finale. De son côté, Perth Glory n'a pris que quatre points à l'issue des deux dernières levées. Le nul (2:2) concédé aux Newcastle Jets lui a donc coûté son fauteuil de leader, malgré la belle victoire (3:1) sur le terrain d'Adelaide United lors de l'ultime journée. Dans le dernier carré, Perth donnera la réplique à Melbourne Victory. Les demi-finales auront lieu samedi 19 et dimanche 20 janvier.  

Les quatre premiers : Brisbane Roar (26), Perth Glory (24), Melbourne Victory (23), Sydney FC (20)

États-Unis : 55 internationales dans huit clubs
La longue interruption du championnat américain va bientôt prendre fin. La nouvelle NWSL a annoncé la répartition de 55 internationales américaines, canadiennes et mexicaines dans huit clubs. Les huit membres fondateurs de la National Women’s Soccer League sont : Boston Breakers, Chicago Red Stars, FC Kansas City, Portland Thorns FC, Sky Blue FC, Seattle Reign FC, Washington Spirit et Western New York Flash. Élue Joueuse de l'Année le 7 janvier dernier à Zurich, Abby Wambach portera les couleurs de Western New York Flash aux côtés de sa compatriote Carli Lloyd. Portland Thorns FC accueillera quant à lui Alex Morgan, qui figurait parmi les candidates à cette prestigieuse récompense, et l'attaquante canadienne Christine Sinclair.

"Cette première répartition constitue une étape importante dans le lancement du nouveau championnat. Tous les clubs auront à leur disposition des effectifs très talentueux. Il n'est jamais facile de procéder à une distribution équitable mais nous avons le sentiment qu'aucun des huit clubs en lice n'a été lésé", explique Cheryl Bailey, présidente déléguée de la NWSL.