"Pour moi, le football féminin est le grand gagnant de l'année", confiait Joseph S. Blatter dans un entretien accordé à FIFA.com le 24 janvier dernier, revenant sur la belle et riche année 2012 qu'a vécu la discipline. Et 2013 semble partie sur les mêmes bases ! Au mois de janvier, les nouvelles et les performances se sont succédé à un rythme effréné. FIFA.com fait le point.

Équipes nationales

De bon augure pour Pellerud : À six mois du coup d'envoi de l'UEFA EURO féminin 2013 en Suède, la Norvège semble dans une phase ascendante. Lors d'un récent tournoi organisé en RP Chine, la sélection scandinave s'est imposée devant la République de Corée (2:0) et le pays hôte (1:0). Les Norvégiennes ont également obtenu un nul encourageant (0:0) face au Canada. L'équipe nationale enregistre à cette occasion son premier grand succès depuis le retour aux commandes d'Even Pellerud. La Norvège, qui pointe à la douzième place du Classement mondial féminin de la FIFA, comptait dans ses rangs la meilleure joueuse du tournoi, en la personne de Marit Fiane Christensen.

Course contre la montre pour Bajramaj : Fatmire Bajramaj n'a pas encore renoncé à participer à l'UEFA EURO féminin 2013. La joueuse de 24 ans a été victime d'une déchirure des ligaments du genou le 30 septembre dernier, à l'occasion du match entre le 1. FFC Francfort et Turbine Potsdam (2:1) en championnat. "Je vais tout faire pour être prête. Pour le moment, il y a de bonnes chances pour que je sois remise à temps", estime l'internationale aux 59 sélections  

Victoire de prestige pour l'EspagneEn ce début d'année, les Espagnoles ont le vent en poupe. Les protégées d'Ignacio Quereda l'ont emporté 2:1 devant la Russie à l'occasion d'un match amical organisé près de Murcie. Veronica Boquete a donné l'avantage à la Roja en première mi-temps, avant qu'Elena Morozova n'égalise pour les visiteuses. Le but de la victoire est l'œuvre de Jennifer Hermoso, en toute fin de match. Les deux équipes se retrouveront dans le Groupe C de l'UEFA EURO féminin, aux côtés de la France et de l'Angleterre.    

Clubs

La France recrute : L'Olympique lyonnais a frappé un grand coup en recrutant la championne olympique américaine Megan Rapinoe et la championne du monde japonaise Shinobu Ohno. De son côté, le Paris Saint-Germain a enregistré le renfort de l'internationale américaine Tobin Heath. Enfin, le FCF Juvisy Essonne a recruté la défenseuse internationale française Laure Lepailleur et Irina Zvarych, gardienne de but de l'Ukraine.

Les autres transfertsBien entendu, l'Angleterre, l'Allemagne et la Suède ne sont pas en reste. Chelsea LFC a ainsi misé sur le talent de la Suédoise Sofia Jakobsson. Pendant ce temps, les dirigeants de Francfort ont obtenu les signatures de la Japonaise Kozue Ando, de l'Australienne Tameka Butt et de la Danoise Lise Overgaard Munk. Umea IK a fait le pari de l'expérience, en attirant l'internationale islandaise de 35 ans Katrin Jonsdóttir.

Le championnat américain prend formeLe nouveau championnat professionnel des États-Unis débutera au printemps prochain. En attendant, les huit clubs en lice se sont réparti les 55 internationales américaines, canadiennes et mexicaines qui figurent actuellement sur les tablettes de la NWSL. Les Portland Thorns ont ainsi récupéré deux attaquantes de grand talent : Alex Morgan et Christine Sinclair. La Joueuse mondiale de la FIFA Abby Wambach portera les couleurs de Western New York Flash, tandis que la gardienne internationale Hope Solo défendra le but de Seattle Reign. Pour consulter la liste complète des effectifs, rendez-vous sur le site de la Fédération américaine de football en cliquant sur le lien à votre droite. 

Développement
En janvier, le développement du football féminin a pris la forme d'une formation pour entraîneurs en Israël. Quarante techniciens sont venus des quatre coins du pays pour écouter Marta Tejedor, ancienne sélectionneuse du Chili devenue aujourd'hui instructrice FIFA. Parallèlement, les Îles Vierges Britanniques ont accueilli le Girls' Festival.

La stat
12 - Comme le nombre d'équipes qui participeront cette année à la Coupe de l'Algarve, qui aura lieu du 6 au 13 mars au Portugal. L'Allemagne, tenante du titre, le Japon, champion du monde, et les États-Unis, champions olympiques, seront au rendez-vous. Voici la composition des groupes :

Groupe A
Allemagne
Japon
Norvège
Danemark

Groupe B
États-Unis
RP Chine
Suède
Islande

Groupe C
Portugal
Hongrie
Mexique
Pays de Galles
 
Entendu…
"Je suis fière et heureuse de tout ce que j'ai accompli dans ma carrière. C'est une joie et un honneur de servir de modèle à d'autres et de les encourager par mon exemple à faire ce qu'ils aiment vraiment dans la vie. Si mon parcours peut donner envie à des jeunes filles de devenir professionnelles, j'en suis ravie" - Marta, attaquante du Brésil, à propos de la campagne Live Your Goals