Ecart creusé et repos forcé
© Getty Images

Ce week-end, plusieurs championnats féminins ont subi la rude loi de l’hiver. Quatre rencontres de Bundesliga ont dû être annulées, tandis que de l’autre côté du Rhin, trois matches de Coupe de France, dont le duel entre Woippy et l’Olympique lyonnais, n’ont pu se dérouler.

En revanche, les championnats suisse et espagnol n’ont subi aucune interruption forcée. FIFA.com revient sur les temps forts du week-end dans le football féminin.

France : Lyon devra patienter
En Coupe de France, le mauvais temps a joué un mauvais tour à l’Olympique lyonnais. Le seizième de finale prévu entre les Rhodaniennes et Woippy a été reporté au 20 février. Pour sa part, le Paris Saint-Germain a validé son billet pour les huitièmes de finale. Le club de la capitale s’est qualifié à la faveur d’un net succès (6:0) devant Tours, grâce à des buts de Kenza Dali, Kheira Hamraoui, Shirley Cruz (3) et Laure Boulleau. Montpellier et Juvisy peuvent également envisager sereinement le tour suivant. Les Héraultaises ont infligé un lourd 9:0 à l’ASPTT Albi, tandis que les Franciliennes dominaient l’U.S. Saint-Malo 7:0. Les huitièmes de finale de la Coupe de France auront lieu le 24 mars prochain.

Allemagne : Potsdam et Francfort se rapprochent
La lutte pour le titre a connu un nouveau rebondissement. Pour cause de match annulé, le VfL Wolfsburg n’a pu augmenter son avance en tête du championnat. Le Turbine Potsdam, champion sortant, en a profité pour réduire son retard sur les Wölfinnen en allant s’imposer 3:1 chez le SC Fribourg. Ada Hegerberg, Pauline Bremer et Yuki Ogimi ont fait trembler les filets pour les visiteuses. Carmen Höfflin a sauvé l'honneur côté Fribourg.

De son côté, le FFC Francfort a également décroché trois points, accentuant ainsi sa pression sur le leader. L’équipe de Philipp Dahm a remporté une courte victoire face au SGS Essen grâce à un but de sa recrue hivernale, la Danoise Lise Overgaard Munk. Ce succès permet au club de la Hesse de conforter sa troisième place et de continuer à viser une place en Ligue des champions féminine de l’UEFA.

Le podium : VfL Wolfsburg (29 points), Turbine Potsdam (28), 1. FFC Francfort (25)

Suisse : Zurich garde le cap
Le FC Zurich a poursuivi son irrésistible série lors de la quinzième journée. Victorieuses du FC Yverdon Féminin 6:2, les Zurichoises sont toujours invaincues. L’ancienne internationale allemande Inka Grings a réussi un quadruplé, Selina Zumbühl et Fabienne Humm complétant la marque. Avec 45 points, le FC Zurich domine largement les débats. Le BSC Young Boys et le FC Bâle suivent à bonne distance. Les Bernoises ont dominé le SC Schwyz 6:0, tandis que les Baloises s’imposaient 4:0 devant le FC Staad. Défait 1:2 par le Grasshopper-Club Zürich, le SC Kriens abandonne la troisième marche du podium à Bâle.

Le podium : FC Zurich (45), Young Boys (32), FC Basel (24)

Espagne : La lutte à trois se poursuit
Le trio de tête n’a pas faibli lors de la 21ème journée. L’Athletic Club, solide leader, s’est imposé 4:0 à domicile face à Levante. L'Atlético de Madrid n’a pas été en reste en signant une impressionnante victoire 6:1 devant Lagunak. Les Madrilènes confortent ainsi leur deuxième place et restent au contact du leader. Vainqueur de Valence 3:0, le FC Barcelone a fait le nécessaire pour ne pas laisser s'échapper le duo de tête.

Le podium : Athletic Club (54), Atlético de Madrid (50), FC Barcelone (49)