Leaders à la tête froide
© AFP

Les températures glaciales et la neige qui s'abat en ce moment sur une bonne partie de l'Europe sont venues bouleverser le programme des championnats féminins. En Bundesliga, quatre rencontres ont ainsi dû être annulées. L'Italie et la Suisse sont à peine mieux loties, avec deux affiches reportées chacune. En France, un seul match n'a pu avoir lieu. En dépit de ce calendrier largement chamboulé, on constate peu de changement en tête des différents classements. FIFA.com fait le point.

Championnat de France : Montpellier confirme  
Vingt-trois buts ont été inscrits dans les cinq matches à l'affiche de la 16ème journée de D1 féminine. Une fois n'est pas coutume, le carton de la semaine n'est pas à mettre à l'actif de Lyon mais de Montpellier. Les Héraultaises ont largement battu Rodez 7:0. De son côté, l'OL l'a aisément emporté 5:1 à Guingamp. L'internationale américaine Megan Rapinoe a été la première à trouver le chemin des filets, rapidement imitée par Élodie Thomis, Wendie Renard et Lotta Schelin, auteure d'un doublé. Enfin, le Paris Saint-Germain est sorti victorieux de son duel face à Issy FF. Les Parisiennes doivent leur succès (2:0) à deux réalisations signées Lindsey Horan et Kenza Dali.

Le podium : Olympique lyonnais (60), Paris Saint-Germain (57), Montpellier HSC (51)


Championnat d'Allemagne : Wolfsbourg en tête sans jouer
Pour les joueuses du VfL Wolfsbourg, la trêve hivernale se prolonge. En effet, les Wölfinnen ont vu leur match reporté pour la deuxième semaine consécutive. L'inactivité du VfL fait les affaires du 1. FFC Francfort, qui revient à une longueur. Le club de la Hesse s'est imposé 3:0 sur le terrain du Bayer Leverkusen, sous les yeux de la sélectionneuse Silvia Neid. Les visiteuses ont fait la différence par Kerstin Garefrekes, auteure d'un doublé, et l'Australienne Tameka Butt. Grâce à ce deuxième succès consécutif, Francfort compte désormais le même nombre de points que le Turbine Potsdam.

Le podium : VfL Wolfsbourg (29 points), FFC Turbine Potsdam, FFC Francfort (28)

Championnat de Suisse : Grings, l'assurance tous risques
À l'instar des Lyonnaises en France, les joueuses du FC Zurich dominent la compétition de la tête et des épaules en Suisse. Le mérite en revient en grande partie à Inka Grings, qui caracole en tête du classement des buteuses. L'ancienne internationale allemande a déjà trouvé la cible à 36 reprises en 16 journées. Ce week-end, le FCZ a infligé un cinglant 6:0 au FC Bâle. Pour l'occasion, Grings s'est contentée d'un petit but. Suite à cette défaite, les Bâloises abandonnent la troisième place au FC Yverdon Féminin, difficile vainqueur de Saint-Gall (1:0).

Le podium : FC Zurich (48), Young Boys (32), Yverdon (25)

Championnat d'Italie : Faux pas de Torres
L'avance de Torres Calcio Sassari en tête du championnat fond à vue d'œil. Les Sardes se sont inclinées 2:0 face à Brescia devant leur public, concédant au passage leur première défaite de la saison. Les visiteuses peuvent remercier Barbara Bonansea, qui s'est offert un doublé décisif. Dans le même temps, l'UPS Tavagnacco a fait le nécessaire en revenant victorieux (3:1) de son déplacement à Bardolino Vérone, grâce à Alice Parisi, par deux fois, et Laura Tommasella. Les Frioulanes en profitent pour revenir à un point du leader. La lutte pour le titre s'annonce donc indécise jusqu'au bout. 

Le podium : Torres Calcio (59), UPC Tavagnacco (58), Brescia (49)