Nouvelle mission pour une Commission du Football renforcée
© Foto-net

Forte d’une nouvelle composition, la Commission du Football de la FIFA présidée par Michel Platini, Vice-Président de la FIFA, a tenu ce 16 novembre 2012 une séance très constructive à Zurich, au Siège de la FIFA. Franz Beckenbauer et Pelé ont rejoint cette commission en tant que conseillers spéciaux à la suite de la dissolution de la Task Force Football 2014. Pelé, qui a récemment fait l’objet d’une intervention chirurgicale, n’a toutefois pas pu assister à la séance.

Le mandat de la Commission du Football est dorénavant expressément mentionné à l’article 51 des Statuts de la FIFA.

"Aujourd’hui est un jour décisif pour le football. Cette commission a la lourde tâche de s’attaquer aux importants chantiers qui concernent le football à commencer par combattre les menaces qui pèsent sur lui comme le trucage de matches, par s’occuper des structures et du développement du football et bien entendu des aspects directement liés au jeu lui-même. Cette commission rassemble le gotha du football, et qui d’autre que ces experts de renommée internationale peuvent trouver les meilleures solutions pour le football", a déclaré le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, qui a assisté à l’intégralité de la séance.

La composition de la commission a été renforcée par les arrivées de l’ancien joueur de Leeds et Liverpool, Harry Kewell (Australie), de l’ancien international salvadorien Jaime Rodriguez, de l’ancienne vedette de l’équipe nationale algérien Rabah Madjer, du directeur général de la Premier League anglaise Richard Scudamore, de l’ancien président de la Fédération Grecque de Football Sofoklis Pilavios, ainsi que de l’actuel sélectionneur de la Jamaïque Theodore Whitmore.

"C’est une sage décision que d’avoir uni nos forces au sein de cette nouvelle Commission du Football au lieu d’avoir divers entités abordant les mêmes questions, comme c’était le cas avec la Task Force Football 2014. Le football est intouchable. Nous devons nous occuper des aspects importants du football et cette commission nous en offre le cadre idéal, elle représente le pouvoir du football. Je suis très heureux de faire partie de cette commission", a quant à lui déclaré Franz Beckenbauer.

Sur le transfert des joueurs, l’un des sujets abordés par la commission, Karl-Heinz Rummenigge a commenté : "Le système actuel avec les certificats internationaux de transfert est très bon car il assure que tous les transferts soient traités dans le respect des règles via la FIFA". 

La commission a s’est en outre vu présenter un état des lieux du football féminin à la FIFA, de même qu’elle a abordé la question du fair-play financier et de la protection des mineurs. De longues délibérations ont également eu lieu autour de la question des agents de joueurs, la commission soulignant clairement le besoin de créer des normes internationales assorties de règles précises. La propriété des droits des joueurs par des tierces parties était également à l’ordre du jour, et ce fut l’occasion pour la commission de rappeler que cette pratique devrait être interdite, et de demander à la FIFA d’introduire un règlement obligatoire interdisant en général la propriété par des tierces parties. Une proposition de la FIFA devrait ainsi être soumise à la Commission du Football pour délibération lors de sa prochaine séance.

"Je suis très fier de présider cette prestigieuse commission", a dit Michel Platini avant d’ajouter : "La teneur des discussions que nous avons eues aujourd’hui a montré la compétence des membres de la commission pour s’attaquer aux questions qui affectent le football et y apporter des réponses pratiques."