La Commission du Football de Clubs de la FIFA attaque l’année 2013
© Getty Images

Pour sa première séance de l’année, la Commission du Football de Clubs s’est réunie ce mardi 8 janvier 2013 au Siège de la FIFA sous la présidence de Jacques Anouma, membre du Comité Exécutif de la FIFA. Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a ouvert la séance et souligné l’importance des clubs à la base du football. 

Étaient absents en raison d’autres engagements : Karl-Heinz Rummenigge et Michele Centenaro, membres de l’Association des Clubs Européens, Don Garber, commissaire de la Major League Soccer des États-Unis, Frédéric Thiriez, vice-président de la Ligue européenne de football professionnel et président de la Ligue Française de Football, ainsi que Stephen Williamson, dirigeant du Waitakere United FC (Nouvelle-Zélande). 

Chuck Blazer, président de la Commission d’Organisation de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, a informé les membres du succès de l’édition 2012 organisée au Japon et notamment du fait que les images de la compétition ont été diffusées dans 205 pays et territoires. La prochaine édition aura lieu du 11 au 21 décembre 2013 au Maroc - grande première pour le continent africain - dans les villes de Marrakech et Agadir. Évoquant la première utilisation avec succès de la technologie sur la ligne de but, il a expliqué qu’un rapport à ce sujet sera prochainement transmis aux associations membres. 

La commission a également recueilli les commentaires des représentants de clubs sur cet apport technologique, tandis que le Secrétaire Général de la FIFA annonçait qu’une réunion d’information à l’attention des clubs, des ligues et des fédérations serait organisée en février ou mars une fois que le rapport sera finalisé. Les clubs s’avèrent fortement intéressés et les membres de la commission saluent l’initiative de la FIFA.

Par ailleurs, des informations sur le Système de régulation des transferts (TMS) ont été fournies, avec notamment un total de 11 555 transferts internationaux enregistrés en 2012, soit une baisse de 1% par rapport à l’an dernier. Le plus grand nombre de transferts ont été effectués du Portugal vers le Brésil. Le Brésil est le pays qui compte le plus de joueurs à avoir été transférés internationalement. Le pourcentage moyen payé par les clubs aux intermédiaires est d’environ 28%. En moyenne, le temps nécessaire pour effectuer un transfert via TMS est de 5 minutes. L’âge moyen des joueurs transférés est de 24 ans et 10 mois ; le plus jeune (16 ans) a été transféré d’Angleterre au Pays de Galles et le plus âgé (45 ans) d’Ukraine au Tadjikistan.

Une Bourse internationale des joueurs
La commission a également été informée du concept de Bourse internationale des joueurs (GPX, pour Global Player Exchange), actuellement développé par FIFA TMS dans le cadre de la mise à disposition d’un éventail de services Premium. Ce nouvel outil - optionnel - vise également à améliorer la transparence. 

Cette plate-forme offrira un service sécurisé et confidentiel aux clubs abonnés qui pourront accéder aux informations du marché et interagir les uns avec les autres. Ce nouveau service permettra enfin aux clubs d’obtenir des informations sur les joueurs et leur disponibilité. Une vaste enquête d’opinion auprès des parties prenantes a révélé que la plupart des clubs disposaient de ressources limitées pour accéder aux informations relatives aux joueurs professionnels, qu’ils avaient souvent recours à des intermédiaires et que cela augmentait leurs dépenses. FIFA TMS travaille actuellement à la mise en œuvre de cette Bourse internationale des joueurs qui comptera les clubs et les associations membres parmi ses principales parties prenantes. "C’est une révolution pour le système des transferts internationaux et nationaux", a expliqué Jacques Anouma, président de la commission.

La question des intermédiaires et des agents de joueurs était également au cœur des débats lors de cette séance, et il a ainsi été décidé qu’une proposition concrète serait formulée lors d’une séance spéciale organisée avant la prochaine séance du Comité Exécutif de la FIFA. Les membres ont en outre été informés de l’avancement des travaux actuellement effectués au sujet des différentes approches concernant la question de la propriété des droits des joueurs au niveau national par des tiers, et des analyses approfondies - notamment en matière de risque juridique - sont à cet égard actuellement en cours. Une récente analyse du Centre International d’Études du Sport a été présentée. Elle indique que 15% des agents enregistrés en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, en France et en Italie ont signé des arrangements de propriété des droits des joueurs. Il a été rappelé qu’une solution cohérente à l’échelle mondiale doit être trouvée pour garantir l’intégrité du football. 

Le Secrétaire Général de la FIFA Jérôme Valcke a enfin rapidement évoqué les avantages pour les clubs dont les joueurs participeront à la Coupe du Monde de la FIFA 2014™ : la somme de 2 850 dollars (US) par joueur et par jour sera ainsi versée à titre compensatoire aux clubs concernés, et ce à compter de deux semaines avant le premier match de l’équipe représentative du joueur et jusqu’à son dernier match. En 2010, la somme était de 1 600 dollars.