Le Président de la FIFA ému par l'accueil du Népal
© AFP

Après sa visite au Bhoutan, le Président de la FIFA a survolé l'Himalaya et l'Everest pour se poser jeudi à l'aéroport international Tribhuvan, au Népal. Joseph S. Blatter a été accueilli dès son arrivée par la ministre de la Jeunesse et des Sports Kamala Roka, le secrétaire d'État Gopi Achami, le secrétaire du Conseil National des Sports Yubaraj Lama et le président de la Fédération népalaise de football (ANFA) Ganesh Thapa.

Le Président Blatter a ensuite rencontré le président népalais Ram Baran Yadav et le premier ministre Baburam Bhattarai. Le chef de l'État s'est déclaré très heureux de recevoir la visite d'une délégation si prestigieuse, sans oublier de remercier la FIFA pour les efforts déployés dans son pays. "Votre contribution au football mondial à travers ces trois décennies passées à la FIFA est tout simplement remarquable", a confié le président Yadav à son hôte lors d'une réunion à Shital Niwas. "Votre volonté de mettre le football à la portée des pays les plus défavorisés ne nous a pas échappé."

Après un entretien d'une dizaine de minutes avec le premier ministre à Baluwatar, le Président Blatter s'est dit très touché par l'accueil du Népal. "Cette réception extrêmement chaleureuse m'a fait grand plaisir. Les Népalais ont le sens de l'hospitalité", a annoncé le Président de la FIFA.

La délégation s'est ensuite rendue au stade Dasharath pour assister au coup d'envoi de la Challenge Cup de l'AFC, la plus grande compétition jamais organisée au Népal. Joseph S. Blatter n'a évidemment pas manqué de souligner l'importance de l'occasion : "L'organisation d'une compétition de cette importance n'est pas un événement anodin pour ce pays". De son côté, le premier ministre a confié au Président de la FIFA : "Votre visite sera bénéfique pour le football népalais".  

Le Président Blatter pour l'égalité
Dans son discours d'ouverture, qui coïncidait avec la Journée internationale de la femme, le Président de la FIFA a rappelé l'engagement de la FIFA dans le développement du football féminin au Népal. Joseph S. Blatter a dressé un parallèle entre le football et la lutte pour le droit des femmes, jugeant que tous deux étaient affaire de fair-play, de respect et de discipline.  

Aux côtés de l'ANFA et de la SAATHI, une organisation non-gouvernementale qui combat les violences domestiques à l'égard des femmes et des enfants, l'AFC a lancé hier un projet Dream Asia intitulé "Notre but : mettre un terme aux violences contre les femmes". Pour l'occasion, le stade Dasharath s'était paré de banderoles et de drapeaux rappelant les objectifs de la campagne. Sur le terrain, les joueurs ont apporté publiquement leur soutien à cette noble cause.

Malgré la défaite (0:2) du Népal devant la Palestine, Joseph S. Blatter a dressé un bilan positif de sa visite et du match. "Les Népalais se sont bien repris, après avoir concédé l'ouverture du score. Je suis sûr que cette équipe va encore progresser. Je pense que le Népal peut aller beaucoup plus loin sur la scène internationale et la FIFA est là pour l'y aider. L'académie de l'ANFA va bénéficier d'une extension, grâce au programme Goal de la FIFA. En outre, nous allons soutenir le football féminin au Népal. En 1995, j'avais dit que la femme était l'avenir du football. Il me paraît donc logique d'encourager le football féminin partout dans le monde."

Le Président Blatter est également revenu sur la campagne "Notre but : mettre un terme aux violences contre les femmes". "Je suis heureux de voir la façon dont cette initiative a été lancée", a poursuivi le Président de la FIFA. "Je remercie du fond du cœur l'AFC, l'ANFA et la SAATHI. Je vais m'engager personnellement sur ce projet aux côtés de l'ANFA et de la SAATHI. Il faut respecter les femmes. Nous ne pouvons pas leur faire de mal. Les femmes sont nos mères. Comment pourrions-nous faire du mal à nos mères ?"

Le football pour faire passer le message
La présidente de la SAATHI Bandana Rana s'est également exprimée sur le sujet : "Les femmes népalaises doivent faire face à la violence sous différentes formes. Il peut s'agit de harcèlement, de violence domestique, de trafic humain, de viol ou de brutalité. Depuis 28 ans, la SAATHI se mobilise pour promouvoir l'égalité et faire reculer les violences contre les femmes. Le football est le meilleur moyen de faire passer ce message au Népal, car il est populaire dans tout le pays".

Le Président de la FIFA a ensuite inauguré le programme Goal au Népal en allumant une lampe à pétrole, lors d'une cérémonie organisée au centre de l'ANFA de Satdobato, à Lalitpur. Zhang Jilong, président par intérim de l'AFC, le vice-président de l'AC et Président de l'ANFA M. Thapa, Manilal Fernando, membre du Comité Exécutif de la FIFA et Bandana Rana, présidente de la SAATHI, figuraient également au nombre des invités.

Dans la foulée, les enfants des foyers de la SAATHI et les pensionnaires du centre de formation de l'ANFA ont participé à un match amical d'une demi-heure. Le président de l'ANFA a annoncé à cette occasion qu'un centre de formation féminin ouvrirait prochainement ses portes. "Dans le cadre du projet Goal, 150 joueurs seront répartis sur trois académies. Nous travaillons sans relâche pour le développement du football népalais. Celui-ci a atteint un niveau semi-professionnel mais les fédérations régionales ont également lancé différents programmes pour la promotion du football. Un centre de formation féminin sera bientôt inauguré", a déclaré M. Thapa.

Le Président de la FIFA et sa délégation se rendront prochainement en Inde, où ils rencontreront Madame le président Prativa Patil, le premier ministre Manmohan Singh et d'autres grands dirigeants.