Blatter déplore la tragédie au Brésil
© Getty Images

Une tragédie a frappé le Brésil dans la nuit du samedi 26 janvier 2013. Un incendie dans une discothèque située dans la ville de Santa Maria, dans l'État du Rio Grande do Sul, a causé la mort d'au moins 230 personnes. Des dizaines d'autres sont toujours hospitalisées.

Cette catastrophe a entraîné le report des matches du week-end dans le Campeonato Gaúcho. Dans les autres États, les rencontres de football se sont disputées dans un climat de deuil. En outre, les événements qui devaient marquer le déclenchement du compte à rebours des 500 jours avant le coup d'envoi de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ ont été annulés.

Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a vivement déploré le drame et a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

"Bien que les mots n'apportent que peu de réconfort pour atténuer la peine et l'angoisse qui touchent votre pays en cet instant, je veux que vous sachiez que la famille du football pense au peuple brésilien", a écrit le Président Blatter dans une lettre de condoléances adressée à Mme Dilma Rousseff, Présidente de la République du Brésil. "Je voudrais vous dire qu'à 500 jours du coup d'envoi de la Coupe du Monde de la FIFA au Brésil, notre sport est là pour supporter les gens qui souffrent en leur apportant l'espoir et les émotions positives qu'il génère, et pour les soutenir dans les moments sombres qu'ils traversent."