Enthousiasme et renforcement du championnat en Guinée

Après Nouakchott, Conakry marquait ce jeudi 7 février 2013 la deuxième étape de la visite de travail de six jours sur le continent africain du Président de la FIFA Joseph S. Blatter. Comme en Mauritanie la veille, le Président de la FIFA a pu observer l’état d’avancement des programmes de développement en Guinée. A commencer par le chantier du nouveau Siège de la fédération.

Après avoir été reçue par le Premier Ministre, M. Mohamed Said Fofana, la délégation de la FIFA s’est rendue à Kaloum, une des cinq communes qui constituent la capitale guinéenne. C’est là en effet que s’y construit le Siège de la FEGUIFOOT (Fédération guinéenne de football), avec le soutien du Programme Goal. S’en est suivi, dans une ambiance très festive et au milieu d’une foule considérable, une visite du Siège provisoire de la fédération, au Palais du Peuple de Conakry.

Le projet Goal touche au but
L’inauguration du Centre Technique de Nongo était également au programme de cette halte de 48 heures. La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier Ministre, et du Ministre des Sports, M. Sanoussy Bantama Sow dit "Kempes", lequel a succédé en fin d’année 2012 à l’ancien attaquant international Titi Camara (56 sélections). Le Président de la Fédération guinéenne de Football, M. Salifou Camara, était également présent.

Situé en périphérie de la capitale guinéenne, ce centre est à l’origine un projet Goal, renouvelé et équipé dernièrement grâce à un soutien du programme PERFORMANCE. Une pelouse artificielle va par ailleurs voir le jour sur le site, dans le cadre d’un projet d’aide pour les associations les moins privilégiées. Un investissement de 550 000 US Dollars a été consenti de la part de la FIFA.

"Qu’il s’agisse du domaine du sport ou du secteur social, le développement, c’est du donnant-donnant. Ça ne peut pas être à sens unique. Ensemble, nous mettons en place des infrastructures et des programmes. La FIFA accompagne et contrôle cette élaboration", a déclaré Blatter. "Une fois construit, il est important de faire vivre un centre technique comme celui-ci".

Former et conserver
L’objectif visé est bien sûr de former des joueurs, mais plus encore de les garder. A titre d’exemple, sur les 23 joueurs du Syli National appelés à jouer la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2012, seul Abdoul Aziz Keita, le gardien de but remplaçant, était pensionnaire d’un club guinéen, en l’occurrence l’Atlético Club de Coléah.

Il est loin le temps où le Hafia FC, triple vainqueur de la Ligue des champions de la CAF (1972, 1975 et 1977), et autres AS Kaloum Star (12 titres de champion de Guinée), représentaient les principaux viviers d’internationaux et brillaient sur la scène continentale. Tenter de renforcer le championnat local et dès lors les clubs qui le composent est, de fait, une des missions des activités de Développement de la FIFA en Afrique.

"Un des objectifs de la FIFA est de renforcer les championnats nationaux, particulièrement en Afrique, pour permettre aux joueurs de gagner leur vie dans leur pays et ne pas avoir à tenter l'aventure en Europe. Nombreux sont ceux qui cèdent aux sirènes européennes. Il y a beaucoup d'appelés. Mais peu de retenus", a d’ailleurs confirmé le Président Blatter.

Pour conclure cette visite, le Président de la FIFA a été décoré de l'Ordre National du Mérite de la République de Guinée et a assisté à un banquet organisé en son honneur par le chef de l'Etat, M. Alpha Conde. La délégation poursuivra son périple sur le Continent Mère par une visite au Botswana le 8 février.