Le football au Bénin
Pour la première fois dans l'histoire de l'association nationale, son onze national a réussi à se qualifier pour la compétition finale de la Coupe d'Afrique des Nations (2004). Cette prouesse donnera davantage d'élan au sport le plus populaire du pays qui ne manquera pas d'augmenter le nombre de ses supporters. Jusqu'à présent, Moussa Latoundji (Energie Cottbus en Allemagne) est le seul et unique joueur à avoir fait carrière à l'étranger. Cette situation ne va certainement pas perdurer.
Le premier projet Goal
Lors de sa séance du 4 mars 2002, le Bureau Goal a accepté la construction d'un centre technique à Porto Novo et celle d'une école de football à Abomey. Les deux infrastructures seront cofinancées par Goal et par le Programme d'Assistance Financière de la FIFA. Le gouvernement a, à titre gracieux, mis à disposition les terrains indispensables à la réalisation des projets. Le début des travaux de construction a été retardé pour diverses raisons. Néanmoins, ceux-ci ont désormais commencé et les deux complexes devraient être fonctionnels en été 2004. Les deux centres ?uvreront en faveur de la promotion du football junior sur toute l'étendue du territoire et garantiront ainsi l'avenir du football béninois. En outre, grâce au Programme d'Assistance Financière de la FIFA, un bâtiment de deux étages a été érigé pour l'association nationale à Cotonou, et un car a été acquis au bénéfice de la sélection nationale. Par ailleurs, dans l'ensemble du pays, des ligues régionales ont pu être introduites et les équipes des première et deuxième divisions ont été dotées d'un capital de départ qui leur permet d'organiser leurs matches.
Recours au FAP
Financement du projet Goal
Projet
Centre technique national à Porto Novo et centre technique regional à Abomey
Avalisé le
4 mars 2002
Etat
Implémentation
Financement
Goal USD 400 000 FAP USD 146 497 Gouvernement terrain Coût global USD 546 497
03.11.2009