Le football au Chili
Devant son propre public, le onze chilien a remporté la médaille de bronze à l'issue de la Coupe du Monde 1962. Depuis, le pays, fervent adepte du ballon rond, n'a plus connu de succès à l'exception de la troisième place lors du Tournoi Olympique de Football, Sydney 2000. Des joueurs comme Zamorano, Salas, Margas, pour n'en citer que quelques-uns, ont fait carrière dans de grands clubs européens. Le Chili fait figure de pionnier dans le domaine de la formation. En effet, ce fut le premier pays en Amérique du Sud à fonder une école pour entraîneurs. L'association nationale dispose d'une excellente infrastructure footballistique qui comprend son propre siège, un centre d'entraînement, un centre de formation et des terrains de jeu.
Le premier projet Goal
Pour la première fois dans le cadre du projet Goal, le Chili a décidé d'investir dans l'infrastructure régionale. Régions et clubs ont été invités à participer à un concours. Les meilleurs dossiers ont été retenus et soumis au Bureau Goal qui les a approuvés le 15 octobre 2003. Le projet comprend l'aménagement et l'installation de terrains de jeu, d'une tribune, de projecteurs et de vestiaires. Il profitera en particulier aux clubs suivants: Coquimbo Unido, Union La Calera, Union San Felipe, Santiago Wanderers Quintero, Palestino, ANFA et O'Higgins Rancagua.
Recours au FAP
Financement du projet Goal
Projet
Rénovation de sept complexes de football régionaux
Avalisé le
15 octobre 2003
Etat
Inauguré le 28 décembre 2004
Financement
Goal USD 400 000 FAP USD 159 401 Coût global USD 559 401
20.01.2009