Le football au Chili
Devant son propre public, le onze chilien a remporté la médaille de bronze à l'issue de la Coupe du Monde 1962. Depuis, le pays, fervent adepte du ballon rond, n'a plus connu de succès à l'exception de la troisième place lors du Tournoi Olympique de Football, Sydney 2000. Des joueurs comme Zamorano, Salas, Margas, pour n'en citer que quelques-uns, ont fait carrière dans de grands clubs européens. Le Chili fait figure de pionnier dans le domaine de la formation. En effet, ce fut le premier pays en Amérique du Sud à fonder une école pour entraîneurs. L'association nationale dispose d'une excellente infrastructure footballistique qui comprend son propre siège, un centre d'entraînement, un centre de formation et des terrains de jeu.
Le deuxième projet Goal
Grâce au projet approuvé le 15 mars 2006 par le Bureau Goal, la fédération chilienne sera en mesure de poursuivre la construction des infrastructures régionales initiée dans le cadre du premier projet à l'automne 2003. Pour permettre de développer le football des jeunes, le matériel suivant sera mis en place : 1) terrain en gazon artificiel à Calama, 2) éclairage artificiel à Santiago, 3) vestiaire à La Florida, 4) centre technique à Viña del Mar, 5) salles de bureau à Valparaiso. Les deux projets confondus permettront désormais à douze villes de province de bénéficier du programme de développement du football des jeunes du Chili. L'ambitieux projet sera financé par Goal et le Programme d'Assistance Financière de la FIFA mais aussi et essentiellement par les propres moyens de l'association.
Recours au FAP
Financement du projet Goal
Projet
Cinq projets d'infrastructure en faveur du développement du football de jeunes dans les régions rurales du Chili
Projet avalisé le
15 mars 2006
Etat
Mise en ?uvre
Financement
Goal USD 400 000 FAP USD 50 000 Association USD 692 780 Coût global USD 1 142 780
20.01.2009