À deux mois de la remise du FIFA Ballon d'Or, les spéculations vont bon train concernant le futur vainqueur. Journalistes, fans et joueurs sont impatients et n'hésitent pas à livrer leurs pronostics, avant même la date du 29 novembre, à laquelle sera publiée la liste finale des joueurs nominés.

À Buenos Aires, où il est capitaine d'une équipe de River Plate qui a retrouvé la première division argentine, le Français David Trezeguet livre lui aussi son opinion. Dans un entretien accordé à FIFA.com, il donne le nom de ses deux favoris pour l'obtention du prix en janvier 2013 : Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Le champion du monde 1998 évoque leurs principales caractéristiques, le duel féroce qui existe entre les deux ainsi que leurs différences notables.

David Trezeguet, quand on a votre âge, votre palmarès et votre expérience, quelle est l'importance d'un prix comme le FIFA Ballon d'Or ?
Cela représente une grande reconnaissance, c'est certain. Mais il faut être clair là-dessus : avant, le Ballon d'Or était décidé par des journalistes uniquement. C'est pour cela que pour les joueurs, le prix de la FIFA a toujours été plus important, car le vote était fait par des footballeurs et des entraîneurs. Il était beaucoup plus significatif. Le Ballon d'Or était important en termes d'image, c'est vrai. Mais pour le joueur, le prix de la FIFA signifiait beaucoup plus.

Avez-vous un favori pour la prochaine édition ?
Il ne fait aucun doute que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi continuent de faire la différence. Aujourd'hui, quand on voit le Real Madrid ou Barcelone, il existe sûrement des joueurs pour changer un peu la tendance, mais ces deux-là continuent à être très différents des autres.

Avez-vous une préférence entre les deux ou sont-ils réellement au même niveau ?
Ce sont des joueurs différents, aussi bien sur le plan physique que par leurs caractéristiques individuelles. Cristiano est le prototype du joueur physique et athlétique. Messi, en revanche, est un joueur très fort physiquement, avec des gestes techniques sud-américains, pas du tout européens. Entre deux joueurs d'un niveau aussi élevé, je crois que l'ambition des deux est toujours la même : s'imposer à l'autre.

Où vont-ils s'arrêter ?
Ils continuent de grandir. Ils le démontrent en marquant une quantité monstrueuse de buts et en battant des records incroyables. C'est ce qui les maintient en vie, avec l'ambition de gagner le FIFA Ballon d'Or l'année suivante. C'est pratiquement une lutte entre eux deux. La principale différence est la quantité de titres gagnés avec leurs clubs respectifs.

Vous paraît-il difficile pour un autre joueur de leur subtiliser le prix ? Voyez-vous un autre footballeur capable de se mêler à la lutte ?
Il n'y a pas longtemps, Andrés Iniesta a reçu un prix (meilleur joueur d'Europe de l'UEFA en août). C'est un joueur qui méritait une distinction. Pareil pour Xavi. J'ai eu la possibilité de jouer avec Zlatan Ibrahimovic. Lui aussi pourrait l'obtenir, ou encore Falcao, pour ce qu'il montre avec l'Atlético de Madrid. Mais le fait de gagner deux ou trois championnats n'est plus suffisant de nos jours, car Messi et Cristiano Ronaldo continuent de gagner toujours plus de titres. Au moment de choisir, je dirais qu'il y a de très bons joueurs, mais que ces deux-là sont au-dessus du lot. Non seulement parce qu'ils font partie des meilleures équipes en Europe, mais aussi parce qu'ils gagnent des titres individuels et collectifs. Tant qu'ils resteront à ce niveau, il sera impossible d'imaginer qu'un joueur d'un autre poste, comme le défenseur Fabio Cannavaro à son époque, gagne le FIFA Ballon d'Or.