C'est certain, l'année 2012 restera gravée dans la mémoire de l'actuel numéro 3 du tennis mondial. En plus de remporter son premier titre du Grand Chelem, Andy Murray a décroché l'or à Londres, lors de "ses" Jeux Olympiques.

L'Écossais est aussi un grand amateur de football. FIFA.com a donc estimé que le moment ne pouvait être mieux choisi pour laisser le tennisman prendre les commandes de notre compte Twitter officiel (en anglais), @FIFAcom, et répondre aux questions des fans.

Des milliers d'internautes se sont retrouvés sous le sujet #AskAndy et Murray s'est prêté de bonne grâce au jeu des questions-réponses. Au cours de cette séance de 75 minutes, ses réponses ont couvert de nombreuses facettes du ballon rond, du FIFA Ballon d’Or à ses meilleurs souvenirs footballistiques en passant par son rêve de devenir footballeur professionnel.

C'est Joseph S. Blatter qui a ouvert le bal. Le grand-père de Murray était joueur professionnel dans les années 1950. Le Président de la FIFA a voulu savoir si Andy avait dû faire le choix entre les deux sports. "J'ai dû choisir entre le football et le tennis. C'est le tennis qui l'a emporté. Je crois que c'était la bonne décision", rigole Murray.

Arsenal et les Hibs
Le natif de Glasgow s'était vu proposer de s'entraîner avec les Rangers à l'âge de 15 ans, mais s'il avait pu faire son chemin dans le football, il aurait opté pour un autre club. Il a aussi une idée très précise sur le joueur actuel qu'il aurait voulu imiter. "J'aurais aimé joué à Hibernian, mais le top, ça aurait été Arsenal. J'aimerais jouer comme Jack Wilshere. Tirer les ficelles au milieu de terrain, sans avoir peur de mettre le bleu de chauffe !"

Malgré son désir de jouer à Arsenal, c'est en tant que supporter des Hibs qu'il a connu ses premières émotions. Son meilleur souvenir dans le football, il le doit d'ailleurs aux Vert et Blanc. "Hibernian - AEK Athènes en Coupe de l'UEFA à Easter Road. J'avais 13 ou 14 ans. C'est allé en prolongation. Hibernian a gagné ce soir-là, mais s'est incliné 4:3 sur l'ensemble des deux matches. Il y avait une atmosphère extraordinaire."

Même si son club de cœur se trouve à Edinburgh, Murray a tout de même été impressionné par la victoire du Celtic Glasgow face à Barcelone et par sa qualification pour les huitièmes de la Ligue des champions de l'UEFA. "C'est une performance énorme. Je suivais ça depuis Miami. Je m'entraîne là-bas avec un autre tennisman britannique, Jamie Baker. On a regardé le match après notre première séance d'entraînement de la journée. Jamie supporte les Rangers donc ces 90 minutes ont été difficiles à vivre pour lui !"

"Tsonga est un bon arrière droit"
Murray reconnaît que le fait de se consacrer pleinement à sa carrière de tennisman professionnel limite les occasions de prouver ses qualités de footballeur. Cela dit, il lui arrive de faire une partie avec d'autres joueurs du circuit ATP. "C'est difficile de pratiquer d'autres sports à cause du risque de blessure, mais on joue au foot quand on peut. On s'entend pour ne pas jouer dur, mais ensuite on oublie ! Jo-Wilfried Tsonga est un très bon arrière droit. J'ai joué un match avec lui et il est très bon à ce poste", plaisante Murray.

Lorsque FIFA.com interroge le finaliste de Wimbledon sur son favori pour le FIFA Ballon d’Or, il ne doute pas un seul instant : "Je dirais Messi pour plusieurs raisons, mais la quantité de buts qu'il a marqués rend son année particulièrement impressionnante."

Cette année, Andy a gâté les amateurs de sport écossais. Il reconnaît que son cœur balance entre ses deux triomphes de 2012. "Ce sont deux choses différentes, mais ç'a été vraiment unique de remporter une médaille d'or devant le public britannique sur le court central. C'était un sentiment extraordinaire. Mais la conclusion de l'US Open est également un moment exceptionnel. C'est trop difficile de choisir entre les deux."

Toutefois, on se rend compte que Londres 2012 a profondément marqué Murray quand on l'interroge sur la personne qui l'a le plus touché cette année. "L'équipe de Grande-Bretagne olympique. Ce n'est pas une personne en particulier, mais ça a été très fort. J'ai regardé Mo Farah décrocher sa première médaille d'or sur un iPad, dans la zone réservée aux joueurs à Wimbledon. Énorme."

Entraîneur virtuel dans l'âme
Retour au football. Le mandat de Craig Levein à la tête de la sélection écossaise a récemment pris fin. Qui Murray verrait-il pour succéder à Levein ? "Les entraîneurs écossais réussissent très bien en Premier League. David Moyes, Alex Ferguson, il y a le choix." En revanche, Murray est partagé entre deux grands noms pour désigner son entraîneur préféré. "C'est très difficile. J'aime vraiment Jose Mourinho, mais on ne peut qu'admirer ce qu'a accompli Fergie. C'est un choix très difficile."

Murray est aussi un entraîneur dans l'âme, mais dans le monde virtuel, avec le fantasy football. Pour l'instant, la saison 2012/13 se passe bien pour lui. "Franchement, je suis très bien. Je suis en tête du championnat et j'ai gagné l'an dernier. On est quelques-uns à jouer et on a un véritable trophée sur lequel on fait graver le nom du vainqueur. Cette année, j'ai beaucoup misé sur les attaquants. Robin Van Persie fait de très belles choses, c'est bon pour moi. Ça m'a coûté cher, mais c'est de l'argent bien dépensé !"

Intrigué, le présentateur sportif britannique John 'Fenners' Findley a interrogé Andy sur ce qui lui a permis de réaliser d'aussi bonnes performances. "J'ai fait des recherches approfondies, j'ai fait de bons choix en attaque et j'ai un peu de chance !"

Il s'agissait du premier questions-réponses sur Twitter de FIFA.com. Cet interview n'aurait pas été possible sans les excellentes questions de tous les followers de @FIFAcom et la participation d'Andy Murray. Après le chat, les fans n'ont pas caché le plaisir que leur a procuré ce sujet #AskAndy :

@krismyth : une super session avec #AskAndy. Lu un max de tweets. Merci à @andy_murray, @FIFAcom et tous les participants.

@mtrenhaile : C'était sympa à lire. C'est bien de regarder le football sous un autre angle.

@Ancsika7 : J'ai adoré, surtout qu'Andy a répondu à la question de l'un de mes meilleurs amis !!! #AskAndy #ThanksAndy

@chriscynar : J'ai lu #AskAndy par @FIFAcom et @andy_murray. Une super bonne interview. :)

L'entretien dans son intégralité peut être consulté sur le compte Twitter de FIFA.com jusqu'au 11 janvier. Vous trouverez un lien dans la colonne de droite.

Votre opinion !
À quelle star souhaiteriez-vous poser vos questions sur le football lors d'une interview Twitter sur @FIFAcom ?