L'Écossaise Amy Macdonald a explosé sur la scène musicale en 2007. Cette autodidacte à la voix puissante est tout de suite sortie du lot, apportant une bouffée de fraîcheur bienvenue au public. Ses chansons empreintes d'honnêteté ont conquis les fans, ce qui lui a valu 25 disques de platine et d'or dans 17 pays.

Dans son dernier album, Life in a Beautiful Light, deux titres sont inspirés du football. FIFA.com a eu l'occasion de discuter avec Amy Macdonald de son amour pour le jeu et de sa participation au Gala FIFA Ballon d'Or.

Amy, on vous sait passionnée de football. D'où tenez-vous cela ?
Tout a commencé quand j'étais à l'école. Je m'y suis vraiment mise lors de la première Coupe du Monde dont je me souvienne, France 1998. C'est la dernière fois que l'Écosse a pris part à une grande compétition. C'est à cette époque que j'ai commencé à adorer suivre les matches. J'étais vraiment à fond, c'était le début d'une belle histoire pour moi. J'étais dingue de football et je le suis toujours.

Dans votre dernier album, Life in a Beautiful Light, vous consacrez un titre, The Green and the Blue, au football. Que vous évoque le derby de la Old Firm ?
Je suis de Glasgow et quand on est de Glasgow, on connaît forcément le Celtic et les Rangers. Ça prend une part immense dans la vie de beaucoup de gens. Ça m'a toujours passionnée. Je suis supportrice des Rangers et à l'approche de chaque derby de la Old Firm, les gens en parlent et ont hâte d'y être. Ça rassemble aussi beaucoup de monde. C'est ce que j'ai essayé de synthétiser dans la chanson The Green and the Blue.

Comment décririez-vous l'atmosphère d'un derby de la Old Firm ?
C'est incomparable. Je n'ai jamais retrouvé une telle atmosphère pour un match de foot. Parfois, ça peut faire un peu peur, car il y a quand même quelques fous (rires). Mais heureusement, la plupart des gens sont là pour le foot et c'est super d'être de la fête.

Vous êtes supportrice des Rangers. La relégation des Rangers en Third Division écossaise a-t-elle changé le club ?

Ça a été très difficile à vivre. L'année 2012 dans son intégralité n'a pas été géniale pour le club et les supporters. Nous avons dû repartir de zéro depuis la division la plus basse mais apparemment, nous nous en tirons bien. Il me tarde cet été et j'espère que nous allons monter en Second Division. Mais cette relégation a rassemblé les supporters. Elle a réveillé un sentiment d'unité nouveau et même en Third Division, le club enregistre des affluences de 50 000 personnes. Je trouve ça extraordinaire.

Quel est votre meilleur souvenir de football ?
Mon meilleur souvenir de football, c'est le match d'ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™. Malheureusement, l'Écosse était tombée contre le Brésil. Nous pensions que nous allions nous faire massacrer mais nous avons tenu. Nous étions menés 1:0 et nous avons obtenu un penalty. Je me souviens que ma sœur avait dû quitter la pièce. Elle ne se sentait pas capable de regarder. Je suis restée assise, en me cachant à moitié le visage. Nous avons marqué ce penalty et je n'arrivais pas à y croire. Malheureusement, nous avons marqué un but contre notre camp à un quart d'heure de la fin et nous avons perdu 2:1. Mais bon, techniquement, nous avons marqué plus de buts que le Brésil (rires).

Vous allez vous produire devant les meilleurs footballeurs de la planète lors du Gala FIFA Ballon d'Or. Cela aura-t-il une saveur particulière ?
C'est clair que ça va être particulier. Je suis une passionnée de football donc j'ai la sensation que je vais chanter devant les personnes les plus importantes du monde. Dans mon groupe, nous sommes tous d'immenses fans de football. Nous sommes vraiment à fond ! C'est totalement différent de ce à quoi je suis habituée et je suis très honorée de me retrouver ici.

Les meilleures footballeuses du monde vont également être récompensées aujourd'hui. Que pensez-vous du football féminin ?
Je trouve ça extraordinaire que les femmes soient également à l'honneur. Il existe des équipes féminines exceptionnelles et c'est une bonne chose qu'elles soient reconnues à leur juste valeur. J'ai toujours été nulle au foot, donc je suis un peu jalouse de leurs incroyables talents.

Quels sont les points communs entre le football et la musique ?
Je ne sais pas vraiment ce qu'ils ont directement en commun. Ces deux univers passionnent. Beaucoup de gens adorent le foot et la musique. C'est génial que les deux choses puissent être combinées, surtout pour moi, qui les aime les deux. Je suis vraiment ravie de pouvoir venir ici et jouer ma musique, mais aussi de participer à un événement de football extraordinaire.

Si vous deviez comparer les mondes de la musique et du football, qu'est-ce qui équivaudrait à une finale de Coupe du Monde de la FIFA™?
Probablement décrocher une récompense aux Grammies ou se produire à la mi-temps du Super Bowl. Quelque chose d'énorme dont tout le monde a envie.