Nominations pour la Distinction Fair-play de la FIFA
© FIFA.com

La FIFA a annoncé ce 21 décembre 2012 les trois nominés pour la Distinction Fair-play de la FIFA 2012. Par ordre alphabétique, les nominés sont :

La Fédération Guatémaltèque de Football (GFF) pour avoir donné un signal clair que les comportements iniques et le trucage de matches ne seraient pas tolérés dans le football. Grâce à une commission d’investigation spéciale, la GFF a en effet mené une enquête approfondie autour de trois de ses internationaux, accusés de trucage de match, et les a radié à vie du football guatémaltèque. La sanction a dans un second temps été étendue au niveau mondial par la Commission de Discipline de la FIFA.

Le club turc d’Eskisehirspor pour un geste de grande sportivité à l’occasion du deuxième tour préliminaire de l'UEFA Europa League – ce sont les supporters adverses du club écossais de St Johnstone qui ont proposé la candidature du club turc. Lors du match aller en Turquie, un joueur de St Johnstone s’est blessé mais Eskisehirspor est parti à l’attaque. L’attaque a abouti à un coup de pied de coin, mais, ne souhaitant pas profiter de cet avantage numérique, Dede, joueur d’Eskisehirspor, a rendu la balle aux Écossais.

La Fédération Ouzbèke de Football pour avoir démontré que le fair-play et la compétition ne sont pas des concepts qui s’excluent l’un l’autre. Les clubs et les équipes nationales d’Ouzbékistan ont en effet obtenu le plus grand nombre de points de fair-play dans l’AFC durant l’année 2012. Les points sont distribués, entre autres, en fonction du nombre de cartons jaunes et rouges reçus, du respect de l’adversaire et des arbitres, du comportement des officiels et de l’attitude des supporters.

Les trois nominés ont été retenus à partir d’une liste composée par le bureau de la Commission de Fair-play et de Responsabilité Sociale de la FIFA présidée par S.A.R. Prince Ali Bin Al Hussein et Senes Erzik.

Chaque année, la FIFA honore des personnes ou des institutions pour leur fair-play, une valeur qui a toujours revêtu une importance significative pour l’instance dirigeante du football mondial. La FIFA aspire à promouvoir les principes du fair-play par le biais de projets et campagnes de sensibilisation.