Capitale et plus grande ville des Bahamas, Nassau jouit d’une riche histoire caribéenne. D’abord connue sous le nom de Charles Town, elle a été reconstruite et rebaptisée Nassau, en 1695, après avoir été réduite en cendres par les Espagnols en 1684. Elle s’est forgée dès la fin du 17e siècle une réputation de refuge pour pirates.

On estimait ainsi leur nombre à plus de 1 000, au début du 18e siècle, à Nassau, où ils pouvaient profiter des grands axes maritimes à proximité pour s’emparer de larges navires marchands. Truffées de petites îles aux multiples recoins, les Bahamas renferment de nombreuses légendes de trésors enfouis, pas seulement autour de la capitale, mais dans tout l’archipel.

Nassau est aujourd’hui un port animé fourmillant de touristes venus faire escale avec leurs bateaux de croisière ou arrivés directement par les airs. Avec ses complexes cinq étoiles et ses eaux parmi les plus limpides au monde, on peut facilement comprendre pourquoi la destination est aussi prisée.

Souvent comparé au carnaval des autres îles, le festival Junkanoo est une parade traditionnelle bahaméenne organisée chaque année le 26 décembre et le 1er janvier. Cable Beach, Bay Street et le marché artisanal sont trois des plus grosses attractions de la ville.

Le sport à Nassau
Le cricket est le plus vieux sport des Bahamas : on y joue depuis 1846 à Nassau et dans les alentours. Le football est assez proche en termes de popularité. Le FC Bears, plus grosse équipe de la capitale, domine sans partage le championnat national, qu’il a remporté à sept reprises au cours des huit dernières saisons.

Les Bears évoluent au Stade National Thomas Robinson de Nassau, qui peut accueillir 15 000 personnes. L’enceinte porte le nom de l’un des plus célèbres coureurs de la ville. Robinson a participé à quatre éditions consécutives des Jeux Olympiques d’été, en athlétisme, l’une des autres spécialités bahaméennes. Plus récemment, Pauline Davis-Thompson, Debbie Ferguson, Chandra Sturrup, Savatheda Fynes et Eldece Clarke-Lewis ­– surnommées les "filles en or" – ont apporté au pays son premier titre olympique dans la discipline en remportant le relais 4 x 100 mètres des Jeux de Sydney 2000.

Le sport traditionnel des Bahamas reste cependant la voile. De nombreuses régates sont d’ailleurs organisées à Nassau, située en bord de mer.