Discipline, engagement et inspiration devant : la Russie a retrouvé ses fondamentaux face à l'Italie dans le match pour la troisième place de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Portugal 2015. Après avoir été hors sujet contre le pays hôte en demi-finale, les Russes ont livré une copie presque parfaite, à commencer par leur entame soignée.

Egor Shaikov, Anatoliy Peremitin, Kirill Romanov ont permis à leurs copains de faire du sable d'Espinho leur cour de récréation d'entrée. Le tableau d'affichage a déjà évolué trois fois après la première période. Il tourne encore deux fois en début de deuxième. La Squadra Azzura n'y est pas, sans doute encore occupée à ressasser sa séance de tirs au but perdue face à Tahiti. Mais elle se rappelle finalement qu'elle était revenue de nulle part pour la décrocher. La troisième période et les derniers buts sont italiens, mais ils arrivent cette fois un peu tard.

L'Italie enregistre sa première défaite pour sa dernière sortie portugaise. De son côté, la Russie a assumé son rang de double championne du monde. Elle rentre à la maison avec des regrets et la tête un peu moins basse.