Un choc 100% européen était à l’affiche des quarts de finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2015. Le Portugal recevait sur son sable de Praia da Baía une vieille connaissance, la Suisse, qu'il affrontait pour la 33ème fois de son histoire. Par 20 fois, les Lusitaniens s’étaient imposés, leurs deux derniers succès remontant à quelques semaines à peine, aux Jeux Européens de Bakou. A Espinho, ce 16 juillet, les hommes de Mario Narciso ont une nouvelle fois - et pour la première fois dans l’épreuve reine - pris le meilleur sur les Helvètes (7:3).

Tout commençait par un cadeau fait à l’hôte, une passe en retrait mal ajustée par Stephan Leu qui lobait son gardien Nico Stadler. La boulette était toutefois rattrapée par Noel Ott qui égalisait avant la fin d’un premier acte globalement équilibré. La différence était faite dans le deuxième tiers-temps. Les locaux le démarraient pied au plancher à l’image de ce but de Madjer dès la deuxième seconde. Andrade et Belchior ajoutaient deux nouveaux buts, avant que Dejan Stankovic ne réduise la marque avant le début du dernier acte. Moment choisi par Madjer pour faire parler la classe… et tuer le suspense. Son doublé conjugué à un but de Coimbra mettait définitivement à l’abri la Selecção, malgré un dernier penalty victorieux signé Ott.

Un Ott suisse qui ne verra donc pas le dernier carré de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2015 au contraire de l’hôte portugais. Les Lusitaniens rencontreront en demi-finale la Russie, tenante du titre, pour une finale avant l’heure, ce 18 juillet.