Six sacres en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA étaient partagés entre les protagonistes du premier quart de finale de Portugal 2015. La Russie, double tenante du titre, se frottait au Brésil, vainqueur des quatre éditions précédentes, pour une finale avant l’heure. Dans ce choc des gros bras, la Seleçao n’a pas su inverser la tendance actuelle et laisse les Russes filer vers la défense de leur couronne.

Battus lors du dernier match de groupe par Tahiti, les Russes se trouvaient face à un gros morceau dès les quarts, et commençaient à le regretter après le premier acte. Deux buts précoces russes étaient balayés en 50 secondes par trois réponses auriverdes, dont une superbe du gardien Mao.  

L’égalisation de Dmitrii Shishin sur un coup franc lointain remettait la Sbornaja à niveau et laissait augurer de ce qu’allait être le reste du match : une bataille équilibrée de très haut niveau : 3:3 à la fin du deuxième tiers temps, 5:5 pour boucler le troisième, et la place dans le dernier carré devait se jouer en prolongation.

Il ne reste que neuf secondes à disputer lorsqu’Egor Shaikov rappelle que le patron du sable, c’est désormais la Russie. Le Brésil est éliminé avant les demi-finales pour la première fois de son histoire et le champion en titre affrontera le Portugal.