Battue par le Brésil, l'Espagne quitte la compétition en se classant troisième du Groupe C. Avec ce troisième succès, les Sud-Américains terminent en tête et prennent rendez-vous avec la Russie double tenante du titre pour un quart de finale qui s'annonce grandiose.

La victoire de l'Iran contre le Mexique un peu plus tôt avait mis la pression sur les Européens, condamnés à l'emporter face au Brésil pour espérer une qualification. L'affaire s'engageait mal avec l'ouverture du score de Rodrigo à la deuxième minute, mais Raul Merida ravivait les espoirs espagnols en fin de première période. Le match était tendu et fermé, et les deux gardiens de but se livraient un beau duel à distance sur les quelques occasions auxquelles les spectateurs d'Espinho ont eu droit. 

Résultat : pas de but jusqu'à la troisième période, où Rodrigo a signé celui du doublé, renvoyant chez eux les finalistes de Tahiti 2013. Une belle revanche pour la Seleção, qui, il y a deux ans, avait été écartée par la Roja dans le dernier carré.