Pour son dernier match du Groupe C de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Portugal 2015, l’Iran a pris le meilleur sur le Mexique pour continuer à rêver d’une éventuelle qualification pour les quarts de finale. La victoire était la condition essentielle pour y croire en attendant le résultat de Brésil - Espagne. Le Mexique, qui était dans la même obligation après avoir perdu ses deux premiers matches, dit adieu à la compétition avec un troisième revers de rang.

Le dernier s’est d’ailleurs dessiné assez vite, avec l’ouverture du score d’Amir Akbari après moins de deux minutes de jeu, même si les Aztèques ont ensuite verrouillé l’accès à leurs cages jusqu’à la sirène. Le deuxième acte a confirmé la supériorité asiatique, la Team Melli prenant le large sur deux nouvelles réalisations de Mohammad Ahmadzadeh et Faroogh Dara.

Curieusement, c’est une fois qu’il a été complètement décroché qu’El Tri s’est un peu libéré. Les deux buts de Gerardo Gomez et Abdiel Villa en fin de deuxième période adoucissent les yeux mexicains au tableau d’affichage, mais pas le goût amer dans leur bouche au moment de quitter le Portugal bien plus tôt que prévu.