La Russie semble avoir trouvé la bonne formule pour rendre sa vie de double champion du monde en titre plus palpitante. Après s'être fait peur contre le Paraguay au match précèdent, elle a une nouvelle fois tremblé en laissant Madagascar revenir au score, pour finalement l'emporter et prendre une option pour les quarts de finale.

Tout paraissait trop simple avec trois buts d'avance à l'issue de la première période, grâce à  l'ouverture du score de Ilya Leonov (0:1), suivie d'un doublé de Kirill Romanov (0:3). Heureusement, les Malgaches, qui comptaient pour seule expérience sur la scène mondiale leur courte défaite contre Tahiti au match précédent, décidaient de pimenter un peu les choses avec une double réduction du score dans le deuxième acte, par Bernardin Rasolomandimby (1:3) et Tokindrainy Randriamampandry (2:3). 

Dominateurs mais maladroits, les Russes restaient sous la menace d'une égalisation une bonne partie du troisième tiers-temps. Madagascar trouvait même le poteau d'Andrey Bukhlitskiy à quatre minutes de la fin, mais l'experience finissait par l'emporter avec Yury Krasheninnikov qui contrait un dégagement du gardien (2:4).