Heimanu Taiarui a été un rouage essentiel dans le parcours de Tahiti jusqu'à la deuxième marche du podium de la Coupe Du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Portugal 2015. Il a été élu meilleur joueur du tournoi par le Groupe d'étude technique de la FIFA (TSG) et a reçu la récompense correspondante, à savoir le Ballon d'Or adidas.

Le Buteur en Or adidas revient quant à lui au Paraguayen Pedro Morán. FIFA.com présente les joueurs primés à l'issue de Portugal 2015.

Ballon d'Or adidas : Heimanu Taiarui (Tahiti)
En plus de ses qualités défensives et de son tempérament tenace dans les moments difficiles, Taiarui a marqué quatre buts et donné six ballons décisifs. Le joueur de 29 ans a joué un rôle crucial dans l'excellent parcours de Tahiti jusqu'en finale de Portugal 2015. Pour sa troisième participation à la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, il repart avec le Ballon d'Or adidas.

Ballon d'Argent adidas : Alan (Portugal)
Le vétéran portugais a été décisif dans le premier sacre mondial du Portugal, devant son public. Le moins que l'on puisse dire est qu'il ne fait pas son âge. À 40 ans, il a inscrit cinq buts et adressé quatre passes décisives. Il en est récompensé par le Ballon d'Argent adidas, qui couronne le deuxième meilleur joueur du tournoi.

Ballon de Bronze adidas et Buteur d'Argent adidas : Madjer (Portugal)
Madjer est unanimement considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du beach soccer mondial. Il ponctue son premier titre mondial d'un Ballon de Bronze adidas et d'un Buteur en Argent adidas qui le place d'emblée sur un piédestal duquel il sera difficilement délogé. À 38 ans, l'ailier a marqué huit buts au cours de la campagne triomphale du Portugal à domicile. Il a réussi à transformer la pression liée au fait de jouer devant son public en énergie positive. Tout au long du tournoi, il a tout simplement été brillant.

Buteur en Or adidas : Pedro Morán (Paraguay)
Après ses belles prestations il y a deux ans à Tahiti, Pedro Morán est arrivé au Portugal persuadé qu'il pouvait faire encore mieux. Il avait raison. En trois matches, le Paraguayen de 25 ans a marqué huit buts, ce qui lui vaut la récompense du Buteur en Or adidas. Spécialiste des retournés acrobatiques, Morán a inscrit deux triplés et un doublé. Il termine devant Madjer et Noel Ott, qui ont eux aussi fait trembler les filets adverses à huit reprises, car il a également donné une passe décisive et inscrit ses buts en moins de rencontres que ses concurrents.

Buteur en Bronze adidas : Noel Ott (Suisse)
À 21 ans, Noel Ott vient de disputer sa première Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, ce qui ne l'a pas empêché de s'imposer comme l'un des grands joueurs de la compétition. Le pivot helvète a marqué à chacune de des sorties disputés par la Suisse jusqu'aux quarts de finale, ce qui lui permet d'obtenir le Buteur en Bronze adidas.

Gant d'Or adidas : Jonathan Torohia (Tahiti)
Depuis ses débuts à Ravenne en 2011, Torohia a beaucoup progressé. Le gardien de 30 ans n'a pas la tâche facile, dans une équipe de Tahiti qui attaque beaucoup, quitte à se dégarnir défensivement. Les réflexes, les qualités athlétiques et le sens de la relance de Torohia ont donc été très utiles. Il a même été passeur décisif à quatre reprises. Tout cela explique pourquoi le Gant d'Or adidas lui a été décerné.

Prix du Fair-play : Brésil
Les quadruples champions du monde ont quitté la compétition en demi-finale pour la première fois de leur histoire, mais sans jamais perdre les pédales. Cela explique que le Prix du Fair-play revienne au Brésil, car c'est l'équipe qui a montré le comportement le plus exemplaire dans la compétition.