LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Portugal et Tahiti ont rendez-vous en finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2015 après deux demi-finales inoubliables. Les Portugais ont battu les Russes dans le temps réglementaire, et les Tahitiens ont pris le dessus sur les Italiens à l'issue des tirs au but.

Le 19 juillet, la planète va applaudir un nouveau champion du monde à Espinho, le quatrième de l'histoire. Le Portugal va jouer sa deuxième finale 10 ans après celle disputée à Rio de Janeiro en 2005, et Tahiti sa première.

Pour sa première participation à la Coupe du Monde, en 2011, Tahiti avait bouclé la phase de groupes avec deux défaites et une victoire. La victoire des Polynésiens sur l'Italie a été épique. Après une égalité à 6:6, Tahiti s'est imposé aux tirs au but grâce à une parade de Jonathan Torohia sur un penalty frappé par Paolo Palmacci.

La confrontation entre le Portugal et la Russie a été beaucoup plus avare en buts. La troisième période a débuté sur le score de 2:2, et finalement, Bruno Novo et Bé Martins ont fait la différence pour le Portugal, créant ainsi une finale inédite pour un Mondial de beach soccer.

Les résultats
Italie 6:6 (1:3 t.a.b.) Tahiti
Portugal 4:2 Russie

Les moments-clés
L'hymne donne de la force : Les 10 dernières minutes de la rencontre entre le Portugal et la Russie ont été intenses. Les 3 500 spectateurs de l'Estádio da Praia da Baía ont joué leur rôle. Alors que le chronomètre approchait de la fin, les supporters portugais ont entonné l'hymne de leur pays, contribuant ainsi à propulser la sélection lusitanienne en finale.

La fin d'une série: La confrontation entre l'Italie et Tahiti est la première de cette Coupe du Monde 2015 à se décider aux tirs au but. En 2013, les Tahitiens avaient perdu le match pour la troisième place aux tirs au but. Aujourd'hui, ils ont pris leur revanche.

Coup de poker manqué : Le sélectionneur italien a introduit une rotation systématique entre ses gardiens de but. Stefano Spada n'a pas réussi à stopper la première tentative tahitienne, et Simone del Mestre a échoué sur la deuxième. Spada n'a rien pu faire sur le troisième coup de pied tahitien, offrant ainsi la victoire aux Polynésiens, avant de s'écrouler de tristesse sur le sable.

La stat
2 000
- Comme le nombre de buts marqués en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. C'est le seuil franchi grâce à la réalisation du Tahitien Naea Bannett, durant la demi-finale face à l'Italie. C'est lui qui a inscrit le but du 3:1 pour Tahiti.

Entendu…
"Pour moi, la clé de la victoire a été la défense. Je pense que le Portugal ne partira pas favori en finale, car Tahiti pratique un football phénoménal" - Mário Narciso, sélectionneur du Portugal

"Le favori, pour moi, est le Portugal, ne serait-ce que par le nombre de supporters qui vont être derrière cette équipe. Mais peu importe, nous allons jouer notre football et nous verrons ce qui en ressortira" - Tehina Rota, entraîneur de Tahiti

"Quelle sensation merveilleuse. C'est ma première Coupe du Monde et je vais jouer la finale après avoir marqué deux buts contre la Russie. Je n'avais pas imaginé cela" - Bé Martins, ailier du Portugal

"Nous étions venus ici pour gagner la Coupe du Monde; mais nous avons perdu aux penalties contre Tahiti. Maintenant, l'heure est venue de se concentrer sur le match pour la troisième place" - Gabriele Gori, pivot de l'Italie

"C'est un mauvais jour pour nous. Nous pensions marquer beaucoup de buts, mais nous n'y sommes pas parvenus. Nous voulons quitter ce Mondial la tête haute" - Alexey Makarov, ailier de la Russie

Le programme de la dernière journée, dimanche 19 juillet
Match pour la troisième et la quatrième place : Italie - Russie (17h00)
Finale : Tahiti - Portugal (18h30)